Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2018

Miossec, HFT, Cat Power : tout un programme en ce 28 septembre !

"Nous sommes les survivants

Nous sommes les rescapés

Nous sommes de ceux qui ne sont pas passés de 

loin à côté". Christophe MIOSSEC

 

La quarantaine bien entamée, c'est-à-dire adolescente (il paraît en effet qu'il existe d'étonnantes concordances entre ces deux périodes de la vie)... Le coup de tête imprévisible, c'est-à-dire prémédité... Il est des concomitances bienheureuses : c'est aujourd'hui que sortaient simultanément le dernier Miossec et un best of de Thiéfaine ! L'album de Miossec, Les rescapés, je vous en parlerai peut-être plus tard. Je l'ai écouté deux fois déjà : une pure merveille. Miossec est comme le vin : il se bonifie en vieillissant. J'ai toujours aimé son univers. Bref, fermons la parenthèse. Le best of de Thiéfaine, je peux déjà en dire quelques mots. Je sais, je sais, d'aucuns diront (avec raison sans doute) que c'est encore un coup de commerce, un truc dans le genre. Je sais, je sais, pour mon budget post-rentrée, c'est plutôt un coup de massue qu'il aurait mieux valu éviter. Oui, mais... Mais la passion, le besoin de m'entourer d'objets chaleureux dont la seule présence dispense un peu de lumière, que sais-je encore ? La peur de ne pas acheter tous ces coffrets, vinyles, et machins-trucs et bidules chouettes tant qu'il est encore temps... La peur de le regretter plus tard. Vaut-il mieux avoir des remords ou des regrets ? Terrible question dans laquelle on pourrait facilement tourner en rond comme un lion en cage. Autant ne pas se la poser, cela réglera le problème !

 

Comme ils sont beaux, tous ces objets qui débarquent en pluie chaque mois depuis mars ! Je pourrais très bien m'en passer, dans l'absolu je veux dire, mais comme nous ne vivons jamais que dans du relatif, je dois me les procurer. Un petit diable (celui-là même qui, dès qu'il s'agit d'Hubert, m'accompagne depuis septembre 1992) me pousse régulièrement vers l'entrée de la Fnac de Metz ou celle de Nancy. Ce matin, à 9h45, j'étais déjà devant celle de Metz, à faire le pied de grue et bénissant le magnifique emploi du temps que j'ai cette année : durant les mois qui viennent, il va me permettre de foncer à Metz ou à Nancy à chaque sortie d'album vertigineuse. Prochain opus de la Grande Sophie ? J'y serai ! Sortie d'un inédit de Jacques Higelin, d'un éventuel Alex Beaupain, d'un Charlélie Couture ? On m'y trouvera itou !

 

Bref... Me voilà donc dans les rayons de la Fnac, demandant où je peux trouver le double CD best of sorti ce matin. Le vendeur vient de le découvrir dans ses bacs : il me le tend. En me disant que lui aussi va s'acheter cette compilation. Alors que je fouine encore un peu dans les rayons, le même vendeur vient vers moi et me demande : « Vous aimez vraiment beaucoup Thiéfaine ? » Que répondre à cela ? « Oui monsieur, un pacte mystérieux, frisant le diabolique, nous lie depuis plus de vingt-cinq ans  et j'ai même parfois l'impression que ses chansons coulent dans mes veines » ? Opter pour la pudeur me semble toujours indiqué dans ces cas-là. Il n'y a guère qu'ici, sur ce Cabaret, que je me livre au sujet de Thiéfaine. C'est mon espace de folie et de liberté. Mais, dans la vraie vie, je fais partie des grands taiseux qui ont depuis toujours horreur de l'oral. Sont carrément nuls à ce truc-là. C'est sans doute la raison pour laquelle j'aime tant Modiano : j'ai rencontré mon double en tergiversations langagières, balbutiements, phrases qui font demi-tour avant d'avoir atteint leur destination. Il n'y a que l'écriture qui me permette d'aller au bout de mes pensées (et encore, pas toujours). Bref, j'en reviens donc à ce monsieur, à qui j'ai fini par répondre que oui, en effet, j'aimais vraiment beaucoup Thiéfaine, depuis très longtemps. Et le voici qui ouvre un tiroir magique : « Tenez, cela me fait plaisir de vous offrir cette affiche qui accompagne la sortie du best of, on ne la mettra pas, elle est pour vous ». C'est regrettable, bien sûr, qu'elle ne soit pas placardée en trois cents exemplaires sur les murs de la Fnac, mais bon, égoïstement, je me dis qu'elle sera mieux chez moi, au chaud, avec quelques copines qui lui ressemblent.

 

Je suis rentrée, le porte-monnaie rabougri, mais l'âme gonflée de quelques incomparables douceurs (je récapitule : j'ai donc acheté le best of version vinyle et version CD, l'album de Miossec sorti ce jour, et j'ai mis une cerise délicate sur ce gâteau déjà bien crémeux : un CD de Cat Power ; comme si un prof, ça roulait sur l'or, et comme s'il n'y avait pas, d'ici peu, une autre pluie à craindre, ou à espérer plutôt, celle du 5 octobre – trois vinyles d'Hubert d'un coup). Et vous connaissez la meilleure ? Je n'ai pas de platine chez moi ! Parfois, je me fais l'effet d'une vieille dame que j'ai connue, enfant, et qui habitait dans mon village. Tous les jours, peu avant l'heure de la valise RTL, elle se rendait chez elle urgemment, toutes affaires cessantes. On eût dit qu'une envie pressante lui ravageait soudain les entrailles, et elle vous plantait là, au milieu d'une discussion, des fois que Fabrice (l'animateur de ladite valise RTL à l'époque) viendrait à l'appeler précisément ce jour-là. Et vous savez quoi ? Elle n'avait pas le téléphone ! Ben voilà, moi j'ai des vinyles … mais pas la platine qui me permettrait de les écouter !

Commentaires

Avec tout ça, j'ai oublié de dire que dans le livret du CD (je n'ai pas encore déballé le vinyle), on trouve, pour chaque album de la longue carrière de Thiéfaine, un commentaire qu'il a rédigé avec le recul de quarante années et c'est plutôt intéressant.

Écrit par : Katell | 28/09/2018

Allez, je vous livre ici ce qu'HFT a écrit au sujet de Suppléments de mensonge : "Ce disque, c'est la rencontre de deux périodes, ce qui le rend particulièrement riche : il y a la période de l'album Itinéraire d'un naufragé qui est plutôt sombre et la période suivante qui est plus lumineuse, plus joyeuse aussi". Bon, on sait tout ça, mais ça ne fait pas de mal de le relire !

Écrit par : Katell | 28/09/2018

Ahah ! Pas mal la valise RTL !!
J'ai souvenir de vacances en Bretagne où j'entendais des gens, qui pourtant n'avait rien demandé ni rien fait de mal, se faire démonter le moral en apprenant qu'il venait de perdre (ou, du moins, de ne pas gagner) le beurre pour leurs épinards :-)

P...., je n'étais pas au courant de ce best of...
Je pense que je ne vais pas l'acheter (j'ai ma dignité, non mais)...avant de craquer comme un con...

Salutations numériques (et bonnes écoutes !)

Écrit par : Seb | 29/09/2018

@ ... :

, à chacun l'éloge de sa fuite et d'en faire l'éloge !... (Henri Laborit que je revisite pour la rendre possible en préservant mon Abeille ..)

@ Françoise :

, ou le littéraire jusqu'à l'absurde ..

@ Hubert :

, son art ..

@ Z..Z.. :

, l'urgence de son quotidien ..

, ...

Écrit par : le Doc. | 29/09/2018

et dire que tu écoutes tout sur clé usb !!! lol
https://www.youtube.com/watch?v=q3akrs2zDE4
les dingues et les paumés version rap, opéra..

Écrit par : le fan | 30/09/2018

Merci, le fan, pour le lien que tu as mis. C'est plutôt sympa comme version. Ce qui est sympa aussi, c'est la réaction de ma fille Louise (dix ans) : "C'est pas Thiéfaine, ça, de base ?" Eh bien si, bravo pour ta culture, ma môme ! Bref, je ferme la parenthèse !
Quant à l'idée de mettre tout HFT sur une clé USB : mon Dieu ! Inimaginable pour moi. Je deviens de plus en plus incompatible avec ce monde. J'écris encore des lettres, c'est dire ! Et peu de gens y répondent, d'ailleurs. Ce n'est pas grave, je persiste et je signe, et je revendique mon droit à la ringardise ! La platine, de toute façon, c'est un achat prévu pour Noël. Donc, tous ces vinyles qui dorment dans un coin pour l'instant, c'est de l'investissement sur du long terme... Leur découverte n'en sera que plus onctueuse !

Écrit par : Katell | 30/09/2018

Bon...
Ben voilà...
J'l'ai finalement acheté ce "40 ans de chansons"...

Attiré par la pochette "à la Ferré"...

Mais p...., keskinoufonchié avec ces fucking digit sleeve. Je le dis et le pense à chaque fois car j'ai l'impression d'acheter un produit à l'obsolescence programmée.

Bon, heureusement qu'il y a "Le temps des tachyons" pour motiver l'achat (même si ma motivation première est de "financer" mon artiste préféré-adoré-ectéré).

Et, au fait, moi aussi j'l'ai eu l'affiche, na ! :-)

Salutations numériques !!

PS : j'ai bien aimé les vocalises de la chanteuse sur le lien ci-dessus.

Écrit par : Seb | 06/10/2018

Écrire un commentaire