Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2020

De souvenirs et d'espérance...

"Il y a tout l'être humain à fouiller. C'est une histoire de bûcheron. L'arbre est assez énorme pour qu'on ne passe pas son temps à vérifier la hache". Françoise SAGAN

 

Chers amis, nous voilà, je crois, tous au même point : réduits à vivre de souvenirs et d'espérance. Les souvenirs, heureusement, il y en a légion. Il suffit de regarder le DVD d'une tournée ou d'une autre pour qu'ils affluent en grand nombre et en foule anarchique comme il se doit. Et voilà qu'on se revoit dans un train pour Paris, capitale vers laquelle convergeaient alors mille et une ardeurs venues de tous les coins possibles et imaginables de France (même de Paris, d'ailleurs). Comme un seul homme, nous avions répondu présents à un appel attendu avec impatience, et entendu avec joie ! Je me revois dans un TGV bruyant, cherchant à fixer mon attention sur un paysage qui se dérobait sans cesse. Le cœur déjà habillé d'une dimension dépassant largement le quotidien visqueux, baveux, bavard. D'une dimension dont j'aurais du mal à me remettre une fois rendue à ce même quotidien. Toujours cette cruelle redescente dont le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'est jamais climatisée, mais froide comme la camarde... Aller à un concert d'Hubert, c'est, d'une certaine manière, ne plus être de ce monde, lui échapper superbement en lui faisant, à l'entrée de la salle, une grimace effrontée ! Que l'on ait vingt ans ou trente de plus, c'est la même jeunesse sans rides qui nous porte dans ces moments-là : nous voici sublimes, comme rarement. C'est l'effet magique du rock'n'roll. C'est l'effet magique d'Hubert. La sortie est moins drôle. C'est prendre l'escalier de service après avoir flambé sous la lumineuse porte de l'entrée des artistes. C'est dire au revoir à contrecœur, sans savoir vraiment si l'au revoir est de mise, plus que l'adieu. Bref... Ensuite, il faut se nourrir de ces souvenirs-là pour que la trivialité de l'existence ne nous submerge pas totalement comme des rats morts.

Et puis, il y a l'espérance, celle dont la petite lumière ne s'éteint jamais complètement en nous : espérance d'un nouvel album, espérance d'une nouvelle tournée. Comment sera-t-il donc, cet album de l'après coronavirus ? Comment sera-t-elle donc, cette tournée ? Et dans combien de temps sera-t-elle possible ? Devrons-nous ajouter un masque et du gel hydroalcoolique à notre « panoplie de pantins déglingués » et compter soigneusement un mètre de distance entre notre ardeur et celle du voisin ? C'est la grande inconnue. Thiéfaine nous a habitués au mystère, le coronavirus a remis une couche là-dessus. On ne sait pas, on ne sait rien. C'est le propre de l'homme, me direz-vous. Oui, mais là c'est pire quand même. Et puis, pour ma part, je ne regarde plus les choses de la même manière. Je ne sais pas, je ne sais rien, mais ce que je sais néanmoins n'est pas brillant. Je n'avais pas beaucoup d'illusions sur l'espèce humaine, mais là je crois que j'ai trop de doigts pour les compter encore. Ce qu'il convient d'appeler désormais la crise du coronavirus nous aura appris qu'une vie de vieux c'est menu fretin aux yeux de bien des gens. De cette absurdité, Thiéfaine tirera-t-il une chanson ? Ou jugera-t-il plus opportun de passer sous silence une absurdité de plus dans ce monde qui en compte déjà tellement ?

On ne sait pas, on ne sait rien, nous verrons bien. Nous pouvons piaffer et nous impatienter au fond des starting-blocks, seul l'avenir nous instruira. Il n'y a qu'à attendre...

 

Justement, pour combler cette attente, j'aimerais engranger ici des témoignages, des parcours, des tranches de vie. Remonter avec vous, si vous le permettez, à la source de votre passion pour HFT. Vous poser des questions ou vous donner la possibilité d'écrire « à bâtons rompus », comme il vous chantera. Tout simplement : parlez-nous de votre admiration pour Hubert. D'où vient-elle ? De quand date-t-elle ? A-t-elle évolué au fil du temps ? L'avez-vous transmise autour de vous ? Que change-t-elle dans votre quotidien ? Qui est partant pour se raconter ? Cette fois, j'aimerais que ce ne soit pas uniquement dans les commentaires qu'apparaissent les témoignages, mais que ceux-ci fassent l'objet de billets entiers. Cela vous tente ?

Commentaires

… J'en écrit des billets ici ou dans d'autres lieux à m'en faire bannir, entre autres de Planète Thiéfaine !...

… Je suis ' obsidere* ' non de texte mais de savoir à 100 % pourquoi les TOCs, j'en suis à 99,99 et des poussières % !...

* ils m'ont permis d'apprendre un peu de latin :-)

… Ce sont là mes pousse hier car en ce qui me concerne pour moi le jour suivant est toujours un autre jour, et ce grâce à mes TOCs pathologiques toutefois j'en ai trouvé leur véritable logique.

, …

J.M est compté 1 ..

Écrit par : le Doc. | 19/08/2020

@ Catherine en voici/que/voilà une bonne idée :

Je te cite
----------

' Cette fois, j'aimerais que ce ne soit pas uniquement dans les commentaires qu'apparaissent les témoignages, mais que ceux-ci fassent l'objet de billets entiers. Cela vous tente ? '

-----

- ET ENSUITE CES BILLETS TEMOIGNAGES POURRAIENT ETRE RASSEMBLES POUR EN FAIRE UN LIVRE. -

, ceci à l'IMAGE de JEAN-MICHEL GAUDRON qui a écrit UNE NOUVELLE qui sera ajoutée à 9 autres nouvelles ou 9 autres personnes, ensuite celui-ci aidé par ses relations dont un éditeur a pu en faire faire un livre. La base de ' son ' premier livre. etc.… etc... etc …

, l'ARGENT ça aide mais pas suffisant pour faire ce fameux BONHEUR , tu connais le dicton !...

, …

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 20/08/2020

@


- I idée et être bien entourée* -

*NORBERT FRIO ou son livre Collectif : - TETE A TETE AVEC UN ENTHOUSIASTE -


@

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 20/08/2020

1/ IMPRIMANTE :

… Pas besoin de dépanneur en cas de - BOURRAGE PAPIER - car j'ai travaillé à dépanner des photocopieurs utilisant du papier à l'oxyde de zinc, et puis est venu le moment du papier blanc, donc non traité. Les photocopies y étaient mieux que l'original, surtout après que les réglages fussent effectués par bibi ( moi et ici pas de M.M.I car nul n'est personne .. ) , ma prestation SAV n'était pas de la bibine.*

* j'aime AUTANT le bon vin que la bibine car ils/elle me désaltèrent, en ce moment je force un trop sur le whisky ..

… On m'a dit hier… qu'une personne sur Facebook ( J.S ) à vendu 150 € une photocopie d'une chanson d'Hubert alors encore non édité, on y vois les corrections manuscrites d'Hubert !... ( tu as dit ' passion ' Katell : le Doc s'interroge sur 2 cas ?... ) ( mieux que l'original vous dis-je … )

* C'était en 1974 après jc et jcvd , j'avais commencé à m'auto-dépanner en 1970 en essayant de lire un livre qui parlait de Sigismund qui s'était transformé en Sigmund.

2/ Mon 1er. commentaire ( un peu corrigé .. ) sur ton Katell :

-----

Il est 3 heures du mat. et je ne fais pas d'insomnie car je veille seulement sur ma vie au cas où je ne m'endormirais pas..!...

La preuve en est.. , et de plus je ne fume pas que ce soit 113 ou 1 cigarette !...

Le Doc

Écrit par : Le Doc | 24/05/2006

-----

, le 13 … envoi …

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 20/08/2020

Salut Katell, salut tout le monde

Ah ouais ? Ah, ouais ! Ouaille note ??
D'accord, je relève le défi.

Bon, ce ne sera pas tout de suite, laisse-moi deux, trois semaines pour phosphorer...
Je garde ça dans un coin de ma tête :-)

Disons qu'une fois écrit, on te l'envoi par mail ?

Salutations numériques et bises sur l'hygiaphone !

Écrit par : Seb | 20/08/2020

@ Seb :

En réponse à ta question et en lieu et place de Katell je te dis OUI & NON et VICE & VERSA :-))))))


, …

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 20/08/2020

@ … :


http://www.thiefaine.free.fr/FORUM/viewtopic.php?p=31890&highlight=#31890

, …

Écrit par : Le Doc. /J.P Zéni | 20/08/2020

@ Tranche De Vie :

… Cela me rappelle un album* hommage à François Béranger ou :

----- ' Tous Ces Mots Terribles Hommage à François Béranger ' -----

* je ne l'ai pas écouté car TOCs obligent !...

, et en plus je marche seul ..

, je reviens :

Écrit par : Jean-Pierre Zéni dit le Doc. | 22/08/2020

, le revoilà :

, Hubert y chante - Tranche de Vie -

, …

Écrit par : Jean-Pierre Zéni dit le Doc. | 22/08/2020

@ Catherine :

… Ce serait là un homme à Hubert en valeur inversée, en ce qui me concerne j'évolue dans une autre catégorie que l'on nomme - MALADE MENTALE - , et là aussi je suis HORS ou TOUTES catégories.

, …

Écrit par : Jean-Pierre Zéni dit le Doc. | 22/08/2020

Bonjour Katell et bonjour à tous

Cette proposition est alléchante Katell même si l’exercice n’est pas facile. Oui je suis tentée. Comment dois-je m’y prendre pour te transmettre mon texte (si j’arrive à le pondre...) ?

Écrit par : Bételgeuse | 22/08/2020

@ Bételgeuse :

, tu la transmets au Doc :-) minos.le.nettoyeur@orange.fr [ je décoconne Bételgeuse car je vous connais et je le connais le filou . ]

, Catherine ne vas pas tarder à te répondre !... ;-) : @ à toi Catherine : comment va Angèle ?...

… Hé merda twist, je suis quand même le - Conseiller Maritime d'Hubert -ou le grade que celui-ci m'a décerné !...

, …

Écrit par : le Doc. | 22/08/2020

Seb, oui, tu peux m'envoyer ton texte par mail, quand tu voudras. Prends ton temps ! C'est super que tu participes ! J'aime beaucoup ta façon d'écrire.

Écrit par : Katell | 22/08/2020

MON AVANT BILLET :







































.















.












, à bientôt pour - LE BILLET du Doc ( ou Le Doc. car écrit sous cette forme par Hubert ' le 20/061998 sur la biographie intitulée : - THIEFAINE par Pascale Bigot - )

Écrit par : Jean-Pierre Zéni le Conseiller Maritime d'Hubert | 23/08/2020

---- Je me lance, un billet parmi tant d'autres écrit par moi en ce lieu, ton lieu Katell ----

… J'avais 15 ans et pressé par l'urgence vitale de ma situation il m'a fallu interrompre mes études un peu après le Certificat d’études Primaires ceci en 1962, toutefois avec celui-ci en poche et valorisé d par de nombreux prix décernés devant jury. Ces nombreux prix était des livres, je n'en suis pas devenu pour autant un littéraire, il y avait fort heureusement des images.
, de fait je m'exprime sans surcharge de mots choisis, à cet instant je pense à mon amie Françoise Salvan-Renucci qui doit être à la messe.

… A mes côtés cependant un dictionnaire Larousse dit élémentaire éditions de 1956 que je n'ai pratiquement jamais ouvert. Je viens d'essayer que déjà me voici fatigué.

… Alors dans l'ordre de ton questionnement Katell. Un résumé très court- sur les traces de mes traces -.

0 / Admiration. Je n'admire pas Hubert, pas plus que quiconque, toutefois moi en ce moment précis car je suis surtout et avant tout pour échanger dans une transmission orale, et lorsque j'écris sur ton blog Katell mon rédactionnel répond à minima à 3 raisons répondant au syndrome dénommé par moi SOC.
, je viens de recevoir un SMS, en fait Françoise n'est pas à la messe mais à la Supérette de passage dans son village en Corse.
1 & 2 / Mon intérêt en lieu et place d' admiration ' pour Hubert vient de ma 1ère écoute d'Hubert-Félix Thiéfaine par l’intermédiaire de mon Abeille date de 1988 grâce à une cassette que m'avait dupliquée ma fille alors âgée de 13 ans, j'en avais 39 et sans le savoir à dans 1 an de la ' retraite '.
Dès la 1ère écoute je me suis dit que nous avions Hubert & moi et vice & versa un point commun d’importance, il me l'a précisé lors de ma 1ère tournée soit en 1998 sans le lui avoir par ailleurs demandé, à mon ressenti je le connaissais déjà ce point commun caricaturé par feu la psychanalyse.
, on ne me surnommera Doc qu'1 ans plus tard mais j'exerçais déjà, je n'avais un seul patient prénommé Jean-Pierre. Cet écho ajoutait à ma bonne humeur quotidienne malgré mon handicap non encore validé par diplôme. Beaucoup d'autres se succéderont ensuite.
3 / Rien n'a évolué dans mon positionnement à l'égard d'Hubert jusqu'à ce jour (23/08/2020) mais plus précisément le 23 novembre 2018. Je lui ai parlé la 1ère fois le 20 juin 1998 dans de longs échanges entre-coupés par des fan(e) au début un lettré que j'ai invité à se taire.
, par contre la nébuleuse de notre point commun s'est évaporée, devant ou derrière le rideau nous étions les mêmes à la différence importante qu'en ce qui me concerne je pouvais vaquer à mon handicap alors validé, Hubert lui se devait de se coller à son ouvrage, c'est à dire chanter.
4 / Heureusement ce que je m'essaie à transmettre est plus large que nous. Cependant étant de structure obsessionnelle j'en ai parlé beaucoup, moins maintenant, voir presque plus. Je ne l'écoute plus depuis 1999.
5 / Dans mon quotidien cela ne change rien, pour lui je le lui souhaite. A LILLE sur la dernière tournée il me précisait qu'il en était au même point que moi sur les plus-values de notre point commun. Passé 24 ans c'est rédhibitoire et il faut faire avec. D'apparence Jean-Michel a très peu compris Hubert, j' en ai commandé ses 4 autre livres pour le comprendre, je m'étais procuré avant son livre sur Hubert en allant le chercher avec remise en mains propres à Esch-Sur-Alzette, livre que j'ai offert le 23 novembre 2018 à Amnésik et de fait j'en commandé aussitôt 1 autre ?
… J'étais partant pour arrêter de me raconter malgré la pression de mon syndrome SOC mais
j'arrête là à cause d'une surcharge de celui-ci.
P.S : peu de relecture ..

, j'aurai préféré la 12ème BORNE ..

Jean-Pierre Zéni dit le Doc

Écrit par : Jean-Pierre Zéni Conseiller-Maritime d'Hubert | 23/08/2020

@ …. :

----- -@ souvenirs @ -----

Citations :

' La vieille armoire en chêne se souvient-elle du temps où elle avait des feuilles ? ' Paul Valéry. '

, …

Écrit par : Jean-Zéni Zéni The Doc'n'Roll | 24/08/2020

@ … :

-----@ admiration @ ----- ( pour Hubert )


' L'admiration est une forme de respect, de dévotion à un objet idéal ou idéalisé. Elle commence aux premiers jours de la vie et cède la place par la suite à une attitude plus mûre, plus critique. Wikipédia. '

, …

Écrit par : Jean-Zéni Zéni The Doc'n'Roll | 24/08/2020

@ … :

-----@ espérance @ -----

' L'espérance est une vertu chrétienne trouvant ses origines dans le judaïsme et grâce à laquelle les croyants attendent de Dieu, avec confiance, sa grâce en ce monde et une vie éternelle après la mort. Wikipédia '

, …

Écrit par : Jean-Zéni Zéni The Doc'n'Roll | 24/08/2020

@ … :

, la première où j'ai parlé en tête à tête avec Hubert il m'a dit ceci :

- Hub : ne me prends pas pour un gourou !

- moi : aucun risque !

@ … :

-----@ gourou @-----

' Du sanskrit गुरु, guru : « enseignant », « précepteur », « maître », le terme gourou peut avoir plusieurs définitions : Le maître spirituel qui se réclame d'une tradition issue de l'hindouisme, du jaïnisme, du bouddhisme ou du sikhisme. Wikipédia '

, ce qui ne m'empêche pas d'apprécier son œuvre ( inclus D 13 ) pour ce qu'elle est et pas plus mais c'est déjà beaucoup !...

, …

Écrit par : Jean-Zéni Zéni The Doc'n'Roll | 24/08/2020

Bienvenue à Lydia :-)

Écrit par : le Doc chercheur en .. | 25/08/2020

Question posé à Jean-Pierre par le Doc. :

- C'est quoi un littéraire ?

1 / je prends mon dictionnaire édition de 1956 et je lis :

Qui concerne les belles lettres ..

2 / Je prends mon faux ami faux Wikipédia et en un copier/coller :

- littéraire

adjectif et nom :

1.

Qui a rapport à la littérature.
Œuvres littéraires.

Qui répond aux exigences esthétiques de la littérature.
Langue littéraire et langue parlée.

2.

(personnes• esprits)
doués pour les lettres.

Un esprit plus littéraire que scientifique.

A bientôt J.P

P.S : prend ton temps et gère déjà l'urgence de cette journée au-delà de tes TOCs.

Écrit par : Jean-Zéni | 26/08/2020

Aïe.. Aïe..

, …

Écrit par : Le Doc. | 26/08/2020

« J'entends le vent
Sur mon contrat
Le Blues résonne
Une Ford aboie
Et je vois devant moi
Le Diable en personne... »*

HFT

Écrit par : Jean-Pierre | 27/08/2020

----------@ le dernier Billet / COMMENTAIRE du Doc @----------

En préambule :

Annihilation
Hubert-Félix Thiéfaine


Qu'en est-il de ces heures troubles & désabusées
Où les dieux impuissants fixent la voie lactée
Où les diet nazis s'installent au Pentagone
Où Marilyn revêt son treillis d'Antigone
On n'en finit jamais de refaire la même chanson
Avec les mêmes discours, les mêmes connotations
On n'en finit jamais de rejouer Guignol
Chez les Torquemada, chez les Savonarole
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête ?
Les hurlements furieux de la nuit dans nos têtes ?
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête ?

Lassé de grimacer sur l'écran des vigiles
Je revisite l'Enfer de Dante & de Virgile
Je chante des cantiques mécaniques & barbares
A des poupées Barbie barbouillées de brouillard
C'est l'heure où les esprits dansent le pogo nuptial
L'heure où les vieux kapos changent ma pile corticale
C'est l'heure où les morts pleurent sous leur dalle de granit
Lorsque leur double astral percute un satellite
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête ?
Les hurlements furieux de la nuit dans nos têtes ?
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête ?

Crucifixion avec la Vierge & dix-sept saints
Fra Angelico met des larmes dans mon vin
La piété phagocyte mes prières & mes gammes
Quand mes tarots s'enflamment sur la treizième lame
On meurt tous de stupeur & de bonheur tragique
Au cœur de nos centrales de rêves analgésiques
On joue les trapézistes de l'antimatière
Cherchant des étoiles noires au fond de nos déserts
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête ?
Les hurlements furieux de la nuit dans nos têtes ?
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête ?

Paroliers : Hubert-Félix THIEFAINE

Paroles de Annihilation © Lilith Erotica

… Je suis certainement le premier à avoir entendu cette chanson car Hubert me l'a chantée ( nous étions alors seuls, ou uniquement tous les 2 .. : Hubert guitare/voix ) et ce avant les balances, il me précisa qu'il ne l'avait pas encore déposée à la SACEM.

, quelques concerts plus tard il me dit :

- Doc ça y est je l'ai déposée à la SACEM !

… Je lui ai demandé si cette chanson augurait sa volonté d'arrêter la chanson et donc son métier de chanteur, pour toute réponse ' LE SILENCE ' !...

… La psychiatrie a fait le vide autour de moi et j'ai découvert une encore plus grande SOLITUDE, tous deux m'ont conduit vers Hubert-Félix Thiéfaine.

… Progressivement j'y rencontré Hubert et des milliers d'autres dont CATHERINE ou KATELL.

… Hubert, je ne sais plus sur quelle tournée ( Tournée en Solitaire sans doute .. ) répétait cette phrase :

- j'aime quand des solitudes rencontre des solitudes.

… On se construit ou reconstruit dans -ou- grâce au regard de l'autre, je me suis reconstruit et je bosse toujours à cette reconstruction alors qu'il est 71 piges à l'horloge.

, jusqu'à j'ai durement bossé !... mais je suis prêt à..



-------------------@ JE PEAUFINE , JE PEAUFINE !... @--------------------

JEAN-PIERRE ZENI

Écrit par : Jean-Pierre Zéni dit le Doc. | 28/08/2020

, TOURMENTS - à double SENS = TRANCHES DE VIE ;-)

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 31/08/2020

extrait de ton biller Katell :

, tu dis :

' Cette fois, j'aimerais que ce ne soit pas uniquement dans les commentaires qu'apparaissent les témoignages, mais que ceux-ci fassent l'objet de billets entiers. Cela vous tente ? '

, ---------- je dis chiche CHICHE ---------!...

P. -S : mais en 1 seull billet !!!

, et toi !!!!, tu dis : ----- ??? -----

, ...

Écrit par : Jean-Pierre Zéni dit le Doc; | 17/01/2021

Écrire un commentaire