Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2020

Il était une voix... (un texte de Seb)

Ce soir, premier texte d'une série que j'espère longue. Cependant, comme cela ne se bouscule pas au portillon, j'ai des doutes. Vous savez, en août, je vous avais demandé si vous étiez d'accord pour parler ici de votre "thiéfainite", aiguë ou pas. Seb s'est proposé et m'a envoyé un texte aujourd'hui. Je vous laisse le découvrir. 

 

 

Il était une voix…

 

Planète Finistère. Été 89. 16 ans.

Petit hardos aux jean’s moulants (frôlant chaque jour la mort par strangulation), j’évolue dans un univers peuplé de guitares saturées et de cheveux longs. Déjà, de fait, en retrait de la masse bêlante…

C’est les vacances. Mon pote Eric vient me rejoindre pour quelques jours. Avant cela, il était en camp de vacances (Stalag #?). Dans son bagage, une K7. Noire, anonyme..

Anonymat qui participera de la magie à venir. Pas de photos, pas d’influence visuelle. Du son et des mots. De drôles de mots. Et une ambiance…

Allez… >> PLAY >> EN CONCERT.VOL.1 >>

Et là, dans la chaleur de Breizh, le charme opère :

Des gens qui sifflent, qui gueulent (« hé, asseyez-vous devant ! »), un orgue fiévreux, la batterie arrive, on applaudit, puis c’est la basse qui nous guide vers les dingues et les paumés, mélopée égrenée d’une voix d’outre-tombe… Ta voix. Le sabbat débute.

Défileront alligators immatriculés, pauvre petite fille et autres putes infirmières… Des mots que je comprends sans toutefois… comprendre. Qu’importe : j’accroche. Je connais ton monde. Il est dans mes gènes. Nous sommes programmés pour nous rencontrer. Nos synapses sympathisent.

 

Ce que je ne savais pas encore, c’est que tu serais la bande-son de ma vie, me suivant des gouffres amers aux pics ensoleillés.

Longtemps, tu n’auras pas de visage. Tes textes, par moi, approximativement compris. Il faudra l’achat d’un premier album (Dernières balises…) pour identifier l’ovni. Et encore !

Voilà, rétrospectivement, l’idée que je me fais de notre première rencontre. Idéalisée, fantasmée, certes : la K7 était-elle chargée correctement ? Face A engagée dans la chambre ? Les dingues et les paumés, dans le canon ? La scène se perd dans les années.

 

Quoi qu’il en soit, plus de 30 ans ont passé et ce live a toujours, sur moi, un effet particulier. Comme j’aurais voulu y assister ! Il est, à mon sens, fondateur du Thiéfaine post-folk (extrait de mes directives de fin de vie, Chapitre 27, alinéa VI : « En cas de fin du monde, merci de diffuser le final d’Alligator 427 - En concert, vol.1 - en synchro avec le flash irradiant»).

 

Mais, un autre album me tient lieu de madeleine imbibée : Alambic Sortie Sud et son ambiance « néon-périph’ ». De mon Walkman jusqu’à l’iPod, des banlieues traversées clandestinement aux trottoirs luisants de la ville, combien de fois ai-je emprunté la Nyctalopus Airline ?

Cette fois, la pochette a tenu lieu de support à mes songes. Encore aujourd’hui, le 33 tours encadré veille sur mes nuits. Hypnose sonore autant que visuelle.

Présentée telle quelle, notre relation peut sembler idyllique et sans failles. La réalité diffère peut-être. Je ne t’ai pas été toujours fidèle. J’avoue, il y a des périodes durant lesquelles, j’étais presque clean. Sans pour autant décrocher totalement. Mais, pas longtemps, c’est vrai. Et qu’elles qu’aient été mes infidélités, mon penchant pour toi était toujours là, en filigrane. Avec un goût de reviens-y. Il y avait toujours une 113ème cigarette…

 

Jusqu’à ce soir, où tous les éléments étaient de nouveau réunis : Planètes bien alignées, bien rangées comme il faut. Etat d’esprit en mode Mélancolie numéro 6. Automne. Nuit. Reflet des feux sur les pavés. Passé dans le dos. Dragons domptés. Âme rincée, lavée, décapée. Je te retrouvais…

 

Puis, agoraphobie en sourdine, j’accompagnai mon pote Sylvain en concert : la claque ! Je connaissais les gestes, la liturgie, les psaumes ! Depuis, chaque fois, c’est à genoux que je me traîne pour communier avec les ombres (qu’en sera-t-il désormais dans ce « monde d’après » ?).

 

Alors, est-ce que je te prête ?
Mmmm… Ben…Disons que Loreleï Sébasto Cha échaudée craint l’eau froide…

Au début, au bahut, oui. Nous étions quelques-uns à nous passer le relais. Formant ainsi un clan d’initiés. Puis, les années passant, les rangs se clairsemèrent. Nombreux, ceux qui tombèrent au champ de normalitude.

Mais je me souviens de chaque passeur croisé sur la route. Ce couple de vieux (« au moins 30 piges ! »), rencontrés grâce à toi. Cette fille, dans un bar, qui vantait « la fille…» à la patronne, ce voisin qui faisait péter le son dans la cour de l’immeuble… Et bien entendu, tous ceux qui m’ont glissé quelques cassettes dans l’magnéto !

Puis, après quelques remarques sarcastiques, dédaigneuses, hargneuses voire haineuses (« Ah oui, la fille du…, t’écoutes ça, je vois… »), et n’ayant pas la parade à ce genre de répliques, c’est « vivons heureux, vivons cachés ». Finalement avec toi, c’est tout blanc, tout noir… ou tout gris ! On t’aime, on te déteste, ou on ignore ton existence.
Mais, de ci de là, il y a toujours quelques surprises (mes cousins, des collègues te citant – Maison Borniol !-,…).
Même avec mes amis proches, et fans (ou fans et proches ?), je préfère une écoute en solo (ma compagne seule « profitant » de mes vocalises). Sauf aux concerts, ça va de soi…

 

Quant à ce que tu m’as apporté ?
Une présence, du réconfort. La force d’affronter l’absurde. D’accepter d’être bancal, parfois. Ah, et bien sûr, Léo Ferré !! Comment l’occulter ? Merci…

 

Peut-être aussi m’as-tu appris la tolérance ? Je ne juge pas (plus) le fan de Michaël Jackson, Claude François, ou Carlos. Chacun sa came, chacun sa religion…

Voilà, j’arrête car je n’ai plus de mots assez durs…
Si ! Juste te dire que tu as l’âge de mon père mais que je te considère comme mon frère…

Allez… >> PLAY >> EN CONCERT.VOL.1 >>

 

Commentaires

@ Seb :

Tu es vraiment Breton ou tu l'a été ?...

, moi je l'ai été à minima 5 ans.

;-)

P. -S : je reviendrai comme un ? te lire pour moultes raisons et déraisons !

Aîe.. mon Aloïs j'allais oublier ce que je n'ai jamais su : MERCI pour ton billet SEB.

, et Coucou à mon amie Catherine.

, ...

Écrit par : le Doc. / Jean-Pierre Zéni | 11/09/2020

Salut Le Doc.

Oui, Breton...né dans le XIVe arrondissement de Paris (la petite Bretagne). Il s'en est fallu de peu que ma mère ait obtenu un poste d'instit' "là-bas".

Merci.

Et salut à toi et merci, Katell, de nous permettre de nous exprimer ici (mais c'est déjà le cas depuis...toujours). C'était un vrai challenge, mais un vrai plaisir.

Et aussi salut à tous, que j'encourage à se lâcher. Faites-vous plaisir, faites-nous plaisir (

Salutations numériques et bises sur l'hygiaphone !

Écrit par : Seb | 11/09/2020

J'ai dit je reviendrai et me voici :

Alors là tu m'as fait éclaté de rire Seb et intrigué à la la fois, alors avec mon faux google : ci-dessous un lien relatif aux bretons du XIV :

https://www.tourisme93.com/les-bretons-de-paris-et-de-saint-denis.html

Mais rassure-moi Seb ! tes parents.. eux.. ils ne sont pas Bretons ?

TOCS obligent j'y retourne et là pas de sophrologie :-(

???
P. - S : je me rappelle ta recherche du libraire au LYS BLEU .. ( issu sans secours de ma vieille mémoire .. )
, ...

Écrit par : le Doc. / Jean-Pierre Zéni | 11/09/2020

Et moi je suis à moitié bretonne et à moitié lorraine ! La langue maternelle de mon père est le breton ! Attention, ça ne rigole pas !
Pour en revenir à ton texte, Seb : il m'a beaucoup touchée, il exprime avec grâce ce que j'ai vécu et vis encore. Comme toi, j'ai découvert Thiéfaine avec "En concert volume 1". Je ne savais pas du tout à quoi ressemblait cet artiste. Cela ajoutait effectivement à la magie (presque noire). Plus tard, avec d'autres albums, j'ai pu me bricoler une vague image de son physique, mais tout restait brumeux et énigmatique. Comme son œuvre ! Et je me souviens que le jour où je l'ai vu pour la première fois (dans un magazine ou à la télé, je ne sais plus), je me suis dit qu'il avait tout à fait le physique de ses chansons ! Tout collait avec son univers : la voix, la silhouette, le visage. Tout me semblait (et me semble encore) d'une grande cohérence, je ne sais pas trop comment expliquer ça…

Écrit par : Katell | 11/09/2020

Superbe billet pour un Doc toujours en exercice !!!

, je fais des aller et retour entre ma table de vivisection cérébrale et mon computer :

Extrait de ton billet Seb :

' Il y avait toujours une 113ème cigarette… '

, 1 cigarette de plus et ça repart, pourtant je ne fume pas..

Aïe.. le facteur sonne toujours 2 fois !

, ...

Écrit par : le Doc. / Jean-Pierre Zéni | 11/09/2020

C'est LuLu qui sonnait à ma porte la ' vraie ' .. elle n'a que douze ans mais je ne suis pas un Gabriel pour une Valérie !

* Cioran était surtout philosophe de ses œufs !!!

, et ma visionneuse arrivée de même.

Seb + Lulu + la visionneuse : que de boulot pour un Junkie Mécanique :-)

, ...

Écrit par : le Doc. / Jean-Pierre Zéni | 11/09/2020

merci à katell,
merci à toi seb, putain de bordel de merde comme c'est grand, déja que j'adorais tes petits coms sur les billets de katell, la c'est...
j'arrive meme à mettre des images sur ton billet..peut etre car comme katell je m'y retrouve aussi..

Écrit par : lefan | 11/09/2020

@ le fan :

Elle t'attend et je t'attends le fan ;-)

, j'ai fini la l'anthroponomie et la vivisection de la visionneuse Rakuten.

, pour Lulu il faut vraiment que je me pose !

SEB je te mettrai à nouveau sur ma table à cocotte cet après-midi [* humour .. ]

:-)


P. -S : le fan j'ai l'impression de te connaître une sorte de télépathie pour le béotien ou la béotienne ;-)
, ...

Écrit par : le Doc. / Jean-Pierre Zéni | 11/09/2020

Oh ! Merci, merci à tous les trois, je ne sais que dire, je suis sincèrement touché, vraiment.
Mais, c'est un one shot.
Allez, Lefan, lâche-toi. Et toi, Le Doc : sans retenue !!

Mes sincères salutations numériques (vos mots me font du bien, en ce moment, où j'ai l'impression d'avoir le cerveau branché sur le modem : télétravail, ok, mais, wouah...).

Portez-vous bien !!

Écrit par : Seb | 11/09/2020

@ alors sans retenue :

Question à toi Seb :

, tu es en télétravail bien mais dans quel domaine sévis-tu ?

Lorsque j'ai découvert Hubert en 1988 je n'avais pas encore voyagé en barjo land *, pas celui de Polo & Gloria, un voyage dont beaucoup de mes compagnons et compagnes - d'infortune ou de fortune - ne sont jamais revenus - Tombés au champ d'horreur. Enfin ' mort quoi ' !

J'avais 39 ans et ma fille 15 :-)

, je vais aller tocqué à la porte .. je reviens :

Écrit par : le Doc. / Jean-Pierre Zéni | 11/09/2020

Une autre porte :

, ceci en précisant je suis athée, ou plus exactement à thé ou à café grâce à Catherine Ceylac :

... Mon ex neuropsychiatre que j'ai licencié fin janvier 2013 car ayant atteint le dernier barreau de l'échelle depuis bien longtemps, selon le Principe de Peter.

... Certes il était sympa mais c'était surtout un Dr. ES 'lettres. Ouf de fait il n'a pas abimé mon pathos maintenant - à cause ou grâce à - il est depuis 31 ans au logis.
Il me disait :

Knock-knock-knockin' on Heaven's Door ( découvert en 88 après j.c.v.d grâce à ma fille .. )

https://www.youtube.com/watch?v=_9W2nckrum0

, il me disait que c'était lié au ' a' dit privatif attaché au Théo et que c'est pour cela cela me râpe au néo non Maltaise ..

, ...

Écrit par : le Doc. / Jean-Pierre Zéni | 11/09/2020

C'est un très beau texte. Merci de ce partage.
La force d'affronter l'absurde, c'est exactement ça.

Écrit par : Nadja | 11/09/2020

@ Nadja :

Les guerriers de l'absurde et de l'enfer affrontent les délices de la mort sous le fer de la honte.

Paroles de la chanson Demain les kids -

Hubert Félix Thiéfaine

, comme je l'ai précisé ci-dessus je suis athée et ne me sens pas privé de Théo.

... Effectivement de fait pour moi ma vie est absurde et j'ose dire la vie est absurde, de plus à cause de l'intolérance à cause de l'espèce j'appartiens, nous appartenons, je suis allé consulté ' le spécialiste de la vie '.

... J'ai fait un très court passage chez 3 psychanalystes ( 79/80/81 ), 3 poignées de mains, j'avais déjà compris l'escroquerie de la psychanalyse (freudienne, lacanienne, ou jungienne .. ) qui a traumatisée en autres les littéraires et continue puisque celle-ci a à ce jour la main mise sur nos universités !

... En 1981/82 sous la pression de l'intolérance j'ai ' suivi ' une thérapie d'inspiration freudienne ( 2 fois 6mois ), identique escroquerie.

... En 1988 j'ai été le cobaye des comportementalistes, alors je suis retournée à ce que j'avais déjà compris tout petit.

... Dès mon entrée dans la vie je me suis fabrique très un KIT de survie pour le KID que j'étais alors. J'ai aujourd'hui 71 piges au cadran de l'horloge.

... J'ai toujours chercher à donner du sens à ma vie, surtout depuis que j'ai donné la vie en 1974 !

, donner du sens à la vie lorsque l'on ne peut en expliquer le SENS ! , la vie .. individuelle est surtout à SENS unique si l'on reste autocentré. Certains arrivent à la mettre en double SENS !

Ce n'est pas facile je le sais, j'ai des TOCs pathologiques que ne guérit pas la sophrologie, ce n'est pas facile est un doux euphémisme, je te souhaite d'y arriver en bricolant comme moi ton quotidien ! ( tu ne m'as pas attendu fort heureusement car je bricole à ma façon, comme tous, y compris HUBERT car la ' création ' est un soin palliatif ! , ça aide ! ..

, d'ailleurs j'y retourne ...

Écrit par : L2. Doc. / Jean-Pierre Zéni | 12/09/2020

@ Seb :

, dans quoi bosses-tu à ce jour ???

minos.le.nettoyeur@orange.fr

, ...

Écrit par : L2. Doc. /JPZ | 12/09/2020

Merci Nadja : à ton tour :-) Go !
@ LeDoc : dans la presse, coco !


Salutations numériques !

Écrit par : Seb | 12/09/2020

@ Seb :

, merci pour ta réponse.

Ceci expliquant un peu plus cela que ceci :-)

Tu vas repasser sur la table car - dans la presse - c'est vague même pour un ancien Mataf Es' Qualifié-Bannette.

, j'ai signé - L2. Doc. - car c'est ainsi qu'apparaît la signature d'Hubert comme 1er. autographe. C'était à Nancy lors d'un forum et si ma mémoire est encore bonne il y avait le Grand SAM !

@ Nadja :

, effectivement à toi maintenant ..

, ...

Écrit par : Jean-Pierre / L2. Doc. | 12/09/2020

SANS RETENUE :

@Cath je ne me rappelle plsquand plus tu as - osé me dire - [ ;-) ] que je devrais avoir de la RETENUE* ?

* il m'a fallu reprendre mon dico de 1956 pour savoir ce que tu vouloir me dire ce mot ? cependant j'ai senti là une forme d'injonction ???

* mon Abeille hier m'a dit que je devrais - fermer ma bouche ???

, et puis Cath je t'en ai parlée de vive voix, presque les yeux dans les yeux, après le dernier Olympia - d'Hubert et les autres* -

* à ce sujet Hubert est pour moi un Je comme les autres Hubert ni plus ni moins mais pas un Gérard.. ( mais le plus : il m'a accueilli progressivement.. , à ce propos hier enfin mon amie Jean-Marc Hauser ingénieur son m'a répondu par sms: il a débuté sur Hubert en même temps que moi c'est à dire sur la tournée 98/99 [ SUR, mais on ne couche pour autant ]


@ Seb :

' Je te cite, extrait de ton billet '

Allez, Lefan, lâche-toi. Et toi, Le Doc : sans retenue !!

, un peu de provocation :-)

http://cabaretsaintelilith.hautetfort.com/archive/2007/01/13/thiefaine-a-taratata.html

Comme Gloria la compagne de Polo je me chauffe aux benzos, car on* m'a chauffé entre autres aux benzodiazépines surtout pour me faire taire !!!

* j'ai les noms de tous ces affreux payés par les laboratoires, un seul était honnète mais il était surtout un lettré ..

Je vais me chauffer :

, ...

Écrit par : Jean-Pierre / L2. Doc. | 13/09/2020

Bonjour à tous
Merci Seb pour cette remontée de fleuve. Ça m’évoque aussi certaines choses, des ressemblances, des ressentis similaires.
Katell je n’ai toujours pas eu ton retour pour savoir comment m’y prendre pour t’envoyer mon texte.

Écrit par : Bételgeuse | 13/09/2020

@ Seb :Tu dis, extrait :


@ J’avoue, il y a des périodes durant lesquelles, j’étais presque clean. Sans pour autant décrocher totalement. @

1/ tu avoues ! : cela veut-il dire que tu te sentais coupable au moins 1 fois ?

2/ presque clean dis-tu ! : pourquoi, est-ce à dire que pour écouter Hubert il faudrait être clean* ?

* clean c'est à dire : apaisé dans ta tête !?
* Hubert : comme un drogue ? , ni dingue, ni paumé ?

J'ai dit dans un de mes commentaires qu'Hubert devait être interdit aux moins de .. , relit plutôt l'AVERTISSEMENT de l'AUTEUR qui est joint avec l'ALBUM ' Défloration 13 !...

:-)

Écrit par : Jean-Pierre / L2. Doc. | 14/09/2020

Hello, hello

Merci Bételgeuse ! J'ai hâte de te lire aussi (je me disais bien que tu avais relevé la proposition !).

Le Doc, oui, depuis que l'on s'est croisé à l'Olympia, et que tu revenais sans cesse sur "sans retenue" (sans que je sache pourquoi), c'en est devenu un running gag...Voire leitmotiv… Quant à décortiquer ce que j'ai écrit... :-)

Salutations numériques !

Écrit par : Seb | 14/09/2020

@ ...

il va revenir .. car c'est devenu son job pour Hubert et les autres !

Écrit par : un autre vous | 14/09/2020

Je suis reviendu :

@ SEB /

' Je te cite ' Quant à décortiquer ce que j'ai écrit... :-) '

En ce qui concerne Hubert c'est lui qui m'a dit son ' pathos ' ou une appellation issue de l'escroque freudienne ! ' Je le cite :

- ' Doc, moi aussi j'ai une névrose obsessionnelle '

Au-delà de cette appellation obsolète mais toujours utilisée par les intégristes de la psychanalyse avec ses différentes chapelles, il a des variantes car derrière il y a l'humain et son parcours de vie.

Alors effectivement je décortique - ici et ailleurs - l'humain mais surtout dans la vraie vie et ce bien au-delà de ses écrits, toutefois je ne suis pas mon amie Françoise Salvan-Renucci dans son délire [ ;-) à toi Françoise ].

Question : es tu ' juste ' dans l'écoute et le ressenti ou veux tu comprendre ce que chante Hubert ???

, j'y retourne ...

Écrit par : L2. Doc. | 15/09/2020

Je suis reviendu :

@ SEB /

' Je te cite ' Quant à décortiquer ce que j'ai écrit... :-) '

En ce qui concerne Hubert c'est lui qui m'a dit son ' pathos ' ou une appellation issue de l'escroque freudienne ! ' Je le cite :

- ' Doc, moi aussi j'ai une névrose obsessionnelle '

Au-delà de cette appellation obsolète mais toujours utilisée par les intégristes de la psychanalyse avec ses différentes chapelles, il a des variantes car derrière il y a l'humain et son parcours de vie.

Alors effectivement je décortique - ici et ailleurs - l'humain mais surtout dans la vraie vie et ce bien au-delà de ses écrits, toutefois je ne suis pas mon amie Françoise Salvan-Renucci dans son délire [ ;-) à toi Françoise ].

Question : es tu ' juste ' dans l'écoute et le ressenti ou veux tu comprendre ce que chante Hubert ???

, j'y retourne ...

Écrit par : L2. Doc. | 15/09/2020

@Bételgeuse : tu peux m'envoyer ton texte sur ma boîte mail (katellauboyer@yahoo.fr).

Écrit par : Katell | 16/09/2020

@ à tous :

Je ne décortique pas pour passer le temps * , ni pour me rendre intéressant **

* j'avais tout compris avant même de .. !

** pour cela vous avez Hubert et entre autres Facebook ou le ' lèche-bottes blues ', cela dans la notion du besoin de reconnaissance !

P. -S : je me reconnais dans la glace et cela bien bien avant le Stade dit du miroir !

, ...

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 18/09/2020

@ ... :

Pour qui sait d'où il vient, de quelle(s) équation(s) il est la résultante, ce qu'il en fait pour lui & les autres n'a de fait nul besoin de reconnaissance ( ou si peu .. ) car il possède une estime de soi la mieux ajustée !...


, ...

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 18/09/2020

@ ... :

, et qu'il en soit ainsi dit.. : pour : il ou elle !...

, ...

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 21/09/2020

Écrire un commentaire