Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/07/2021

Géographie du vide

Géographie du vide (sortie prévue le 8 octobre), ce sera ça :

Du soleil dans ma rue

Page noire

Fotheringhay 1587

La fin du roman

Nuits blanches

Prière pour Ba'al Azabab

Eux

Reykjavik

Vers la folie

L'idiot qu'on a toujours été

Combien de jours encore

Elle danse

 

Déjà, mon imaginaire s'enflamme au contact de ce Zippo enchanteur ! Eux, c'est qui ? Reykjavik, pourquoi ? Fotheringhay, c'est quoi ? Petit tour rapide sur Wikipédia, qui m'apprend que Fotheringhay est un village et une paroisse civile du Northamptonshire, en Angleterre. Plus loin, je découvre que le château de la commune est, au XVème siècle, l'une des résidences des chefs de la maison d'York et qu'aujourd'hui, il ne reste de ce château que la motte castrale. Je poursuis mes recherches : c'est à Fotheringhay que la reine Marie Stuart passe les derniers jours de sa vie. Elle y sera exécutée le 8 février 1587. 

Prière pour Ba'al Azabab nous emmène tout à fait ailleurs. De grands écarts en perspective, je le sens ! Ce que je sens aussi, c'est que l'impatience va aller crescendo de maintenant à octobre ! Il y a de quoi rêver sur ces titres qui débordent de promesses. Je vais les emmener avec moi, sur la route des vacances, et me laisser aller à toutes les tempêtes qu'ils voudront bien déclencher dans mon esprit !

Et vous, ça vous inspire quoi, tout ça ? 

 

Commentaires

Extrait de Katell :

' Et vous, ça vous inspire quoi, tout ça ? '

, je n'ai pas besoin d'un nouvel album d'Hubert pour inspirer et j'ajoute en plus que j'expire en même proportion :-)

* ...

, ...

Écrit par : le Doc. | 12/07/2021

Je ne dirais pas mieux que mon double ayant commenté ci-dessus ;-)

, ...

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 12/07/2021

Eh bien moi, c'est "Elle danse" qui me fait rêver, d'autant qu'il est en toute dernière position, j'imagine un bel hommage à la femme, dans le sens de "... et pourtant, elle danse" - alors évidemment je me plante peut-être complètement, comme d'hab !! Nous verrons...
Un autre titre qui m'a fait sourire, c'est "L'idiot qu'on a toujours été", le "on" concerne-t-il uniquement le narrateur ("canteur" pardon), ou l'espèce humaine....
Nous verrons...
"Nuits blanches" ou "Vers la folie" me semblent plus classiquement dans la ligne d'autres chansons... Page noire, nuits blanches, impeccable !
Alors oui je me réjouis et suis impatiente, et pourtant, Katell, j'ai aussi un petit pincement au coeur : "et si j'étais déçue ?"
Nous verrons.... ;)

Écrit par : delphine | 16/07/2021

...tout cela est sans doute trop littéraire pour le Doc alias son double, je l'écris avant qu'il ne me le dise ;)
Signé : une artiste béotienne littéraire

Écrit par : delphine | 16/07/2021

@ Delphine :

En fait dans ' Elle danse ' il s'agit de la Grande Faucheuse qui danse auprès d'd'Hubert en attendant le psychopompe :-)

https://www.youtube.com/watch?v=cMOSZnFma8k

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 16/07/2021

@ Delphine :

Dans Stratégie de l'inespoir (2014) l'album finissait par la chanson Toboggan appuyée par la chanson bonus : Père & fils !...

, et sa tête tombe de son socle de rêves ..

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 16/07/2021

La piété phagocyte mes prières et mes gammes
Quand les tarots s'éclairent sur la treizième lame*

* Annihilation - Paroliers : Hubert-felix Thiefaine

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 16/07/2021

Il s'agit sans plus tard que plus tôt de le Dame blanche voir lien ci-dessous :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dame_blanche_(l%C3%A9gende)

, ceci dit la finale alitée est la même :-)

P. -S : il n'est pas facile à vivre mais est-il plus facile de savoir mourir, en ce qui me concerne je suis mort en 1993 ! ( preuves à l'appui pour les dubitatives & et dubitatifs .. )

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 16/07/2021

Bonjour à tous,
Belle idée que de se laisser aller à quelques supputations nourries par les promesses de titres déjà si évocateurs...
Bravo pour cette initiative et bravo pour ce site aussi , félicitation récurrente mais non anodine car,d habitude,il est toujours plus tentant de dénigrer plutot que d'avouer pourquoi on aime une oeuvre.
Or ici pas de place pour les insensibles ou les durs à cuire, on expose ses émotions et...on n 'a pas assez de mots durs pour exprimer notre gratitude.
Alors maintenant cette "géographie du Vide"?
Je soupçonne Hubert d'avoir lancé 2 premiers titres bien différents pour brouiller les pistes et entretenir les interrogations...seul point commun : pas de guitares , instrument incontournable des derniers albums et des dernières tournées...et puis autant "page noire" s'ecoutait presque en reccueillement de façon solennelle autant "du soleil dans ma rue" a fait disparaitre la crainte d '1 album noir aux accents apocalyptiques par son rythme enjoué et ses paroles insouciantes.
Passons à Fotheringhay; google nous apprend qu'il s'agit d'un château ou Marie Stuart fût décapité (1587) apres un destin de tragédies qui pourrait avoir touché et inspiré notre Hubert pour quelque romantique hommage?
"La fin du roman" m'effraie car j'y vois par extension la fin de notre proximité,de notre relation,, la fin de cette histoire de fidélité toujours renouvelée qui se prolongera d'une nouvelle ( j ai failli écrire derniere) tournée...
"Nuits blanches" je ne sais pas pourquoi mais j 'y vois un lien avec "113 eme cigarette..." j en piaffe d'impatience!
Grand mystère pour la chanson suivante "prière pour BA AL AZABAB" qui devrait me déstabiliser complètement vu que je ne sais absolument pas quoi en attendre.
Mon intuition fonde beaucoup d espoir sur ce moment fort que "eux" devrait incarner , ce "eux" qui sera peut-être nous ou d 'autres en tout cas j 'y vois de l 'humain !
Et maintenant Reykjavik :
J ai eu la chance de voyager en Islande il y a quelques décennies et outre le fait que j'ai pris conscience que la Terre était un être vivant à part entière (car tout bouge la bas , sols,geysers ,volcans ...) j'ai souvent pense que si Thiefaine était un pays il pourrait être l 'Islande.
Extraordinaire pays de feu sous la glace ou les tourments naturels résonnent de façon peut-être bien particulière dans la tête de notre Artiste. préféré .Il devrait en résulter une belle chanson de ce Reykjavik.
"Vers la folie" un complément du "jeu de la folie" , j 'aime cette idée.
"L idiot qu 'on a toujours ete" je l interprete comme des confidences d un "vieux désespoir de la chanson francaise" qui nous confie quelques facettes de sa personnalité artistique.
"Combien de jours encore" représente pour moi le titre le plus prometteur, émotionnellement parlant car on sent bien que l'imminence du plus grand des mystères s'invite régulièrement dans les pensées de HFT.
Je ne serai donc pas étonné d une chanson testament célébrant d infinitives voiles...un vieux c est un jeune qui s'est demandé ce qui s'est passé.
Avant de clôturer ce superbe album par le portrait d'une fille (du sud) sublimant sa propre beauté par une danse dynamique et décomplexée .

Bravo Hubert, à 55 ans passés sur 1 point au moins je suis en accord avec le jeune homme que j'étais (époque "Meteo fur Nada" que j avais traduit par "sale temps pour 1 paume") : mon respect et mon admiration pour lui.

Rendez vous le 2 février 2022 avec Fred 06 sur Lyon.
Et encore merci pour la tribune.

Écrit par : Fabrice D. | 16/07/2021

@ Fabrice :

, salut à toi Fabrice :-)

On the road man !

, ...

Écrit par : le Doc. , l'unique, le vrai : | 17/07/2021

Amities donc, au plaisir de te recroiser sur cet unplugged tour !

Écrit par : Fabrice D. | 18/07/2021

Lire "amities doc" et non "amities donc".

Écrit par : Fabrice D. | 18/07/2021

Et nous y serons toujours branché(e)s sur nos pacemakers voltaïques * !...

* écologie oblige ..

:-)

, ...

Écrit par : le Doc. dit le Conseiller Maritime d'HFT | 18/07/2021

Fabrice D., ton commentaire me scotche, comme si souvent ! Pour moi aussi, ces titres sont des mystères encore enfermés dans leur boîte. D'ailleurs, même quand la boîte sera ouverte, je parie qu'ils resteront des mystères à mes yeux ! C'est ça, la magie HFT ! J'aime beaucoup les ponts que tu tisses entre ces titres et certains autres qui, tout en appartenant au passé, demeurent diablement actuels ("113ème cigarette sans dormir" n'en est qu'un exemple).
"Eux", je ne sais pas pourquoi, je me dis que cela pourrait bien être la suite de "When Maurice meets Alice". Je me trompe peut-être, et même sûrement. Et c'est tant mieux ! J'aime être étonnée, ce qui ne cesse d'arriver avec l'œuvre de Thiéfaine !

Écrit par : Katell | 28/07/2021

A propos de la créativité :

https://www.ina.fr/audio/P12125768

, alors que dire de la FUITE* ( * selon H.LABORIT ) dans la créativité de l'autre et en ce lieu dans la créativité d'Hubert-Félix Thiéfaine ?

Mes hommages à Delphine :-)

, ...

P. -S : ceci étant posé je vais maintenant sortir de IDL'A

Écrit par : J.P Zéni | 29/07/2021

J'aime me balader dans la créativité... la mienne et celle d'autrui... en effet Doc !
Je vais écouter cette intervention de Laborit dès que j'ai un petit moment.

Écrit par : delphine | 30/07/2021

@ Delphine :

, s'y balader est une chose .. y dissimuler ses carences pour ne pas avoir à les gérer en est une autre ;-)

... Ce qui a fait écho en moi lors de ma première écoute en 1988 c'est son pathos, le verbe n'en étant que le véhicule !

... Il l'a canalisé en une création, - une belle œuvre il est vrai - , toutefois on n'est fini pas* et le pathos est toujours là !

*

, ...

Écrit par : J.P Zéni | 30/07/2021

@ ... :

, toute création est l'expression d'un pathos assumé ou pas et le verbe doit servir surtout et avant tout à relier les gens et non à les diviser dans des joutes à visée de dominance ( voir Facebook en autres .. ) !

, ...

Écrit par : J.P Zéni | 30/07/2021

@ ... :

https://www.youtube.com/watch?v=3-j66ZRBIlk

, ...

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 31/07/2021

@ Katell !

https://www.youtube.com/watch?v=ttjrDs8KSg8

-------------------------------------------------------

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 01/08/2021

@ ... :

Hubert ou ' plutôt son entourage ' aurait voulu ne plus chanter pour les Dingues et les Paumés, alors question :

- quel aurait pu être un nouveau public car nous faisons tous partie de la même espèce ! - et notre différence réside pour beaucoup à l'indifférence pour l'autre !

Votre serviteur de l'absurde !...

, ...

Écrit par : J.P Zéni | 02/08/2021

Salutations !

C'est vrai que l'imaginaire tourne à plein mais (et on l'a encore constaté ces derniers temps), HFT ira là où on ne l'attends pas.

En revanche, ce que m'inspire cette "fuite" de titres (c'est une première, non ?), et autres packaging "Vinyle-CD-K7-Brouette électrique", c'est qu'il y a des p'tits malins marketeux bien décidé à presser le citron… Enfin, c'est ce que je ressens.

L'essentiel dans tout ça, étant les mots de notre Hubert :-)

Allez, plus que 64 dodos avant de découvrir le nouvel album et ce que cachent ces titres…

Salutations numériques !!

Écrit par : Seb | 05/08/2021

Écrire un commentaire