Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2021

Questionnaire de rentrée !

Bon, il faut bien le dire : je n'en ai pas fichu une rame durant ces vacances ! J'aurais eu du temps, pourtant. Eh bien non, que dalle, je n'ai presque pas écrit. Et maintenant que la rentrée approche à pas gigantesques, les idées fusent. C'est toujours comme ça ! Je m'aperçois également que je n'ai pas livré ici une seule note sur les références présentes dans les deux titres qu'il nous a été donné de découvrir dernièrement (c'était pourtant un de mes projets). Décidément, je suis une mauvaise élève ! Je ferai tout en catastrophe une fois que les cours auront repris. Me sentir prisonnière de l'urgence me stimule, il faut croire ! En tout cas, les occasions de revenir sur ce blog seront bientôt légion car cette rentrée promet d'être riche. Nous n'avons pas fini d'entendre parler (de) Thiéfaine, entre la sortie de l'album et la parution d'un nouvel ouvrage sur lui (HF Thiéfaine, animal en quarantaine, de Sébastien Bataille). L'automne n'est pas toujours la foutue saison mélancolique qui fait regretter la "vive clarté de nos étés trop courts" !

En cette presque rentrée, j'ai eu l'idée de vous soumettre un petit questionnaire portant sur (comme c'est étonnant !) votre rapport à l'œuvre de Thiéfaine. Je vais moi-même m'amuser à répondre à ces questions ! Je vous propose également, si le cœur vous en dit, d'en poser d'autres à votre tour. Si chacun en ajoute une ou deux (ou davantage) de son cru, nous aurons de quoi bavarder ensemble durant les longues soirées de septembre !

 

Voici les miennes, suivies de mes réponses, tant qu'à faire !

La chanson / les chansons que vous avez écoutée(s) des milliers, voire des milliards de fois, sans jamais vous en lasser :

Mathématiques souterraines (toujours autant de frissons à chaque fois que je l'entends), Les dingues et les paumés, Autoroutes jeudi d'automne, Redescente climatisée, 542 lunes et sept jours environ, Annihilation, En remontant le fleuve, Petit matin 4.10 heure d'été.

 

La chanson qui est étroitement liée à votre histoire personnelle :

Je t'en remets au vent, la seule chanson de Thiéfaine que ma mère aimait ! 

 

La chanson qui a fait tilt en vous dès la première écoute et vous a conduit(e) à vous plonger dans l'œuvre de Thiéfaine :

Mathématiques souterraines. Le choc de ma vie !

 

La chanson que vous n'aimez pas, malgré tous vos efforts :

Mytilène Island.

 

Votre meilleur concert :

Alors là, j'hésite ! Je crois quand même que celui dont le souvenir me procure le plus d'émotions est celui de Verdun (août 2019). Les rues et les quais, le long de la Meuse, débordant d'une foule en délire, m'ont marquée à tout jamais. Je me souviens avec un émoi quasi similaire du concert qui avait eu lieu à la salle Poirel de Nancy lors de la tournée en solitaire. A un moment, tout le public s'était levé, comme un seul homme, pour acclamer Thiéfaine, et c'était beau !

 

La chanson que vous n'avez pas aimée à la première écoute et que vous avez fini par apprécier à force de persévérance :

Du soleil dans ma rue ! Comme quoi, en écrivant "ne désespérez jamais, faites infuser davantage", Henri Michaux avait raison !

 

Une chanson dont vous vous êtes lassé(e) :

J'ai beau chercher, je ne vois pas ! Je n'ai même pas réussi, contrairement à certains, à me lasser de la Fille du coupeur de joints

 

La ou les chanson(s) que vous souhaiteriez (ré)entendre lors de la prochaine tournée (essayez de limiter votre choix, si possible, et de mentionner de préférence des titres qu'HFT n'a jamais - ou que rarement - interprétés sur scène !!) :

Maalox Texas Blues, Juste une valse noire, Vendôme Gardenal Snack

Commentaires

Peut-être une autre idée de question : Si vous rencontriez Thiéfaine, qu'aimeriez-vous lui dire ? Moi, si j'osais, je lui dirais : "Vous avez changé ma vie" !

Écrit par : Katell | 31/08/2021

Coucou Katell!!

La chanson / les chansons que vous avez écoutée(s) des milliers, voire des milliards de fois, sans jamais vous en lasser :
27ème heure, une fille au rhésus négatif, les fastes de la solitude, roots déroutes+croisements, demain les kids, annihilation, scandale mélancolique, stalag-tilt, empreintes sur négatif, Narcisssssss, exil sur planète fantôme, parano-safari... et puis plein d'autres mais celles-ci le plus souvent. (je te réponds sans trop réfléchir c'est celles qui me viennent à l'esprit, là, tout de suite maintenant)

La chanson qui est étroitement liée à votre histoire personnelle :

Sentiments numériques revisités.


La chanson qui a fait tilt en vous dès la première écoute et vous a conduit(e) à vous plonger dans l'œuvre de Thiéfaine :

Une fille au rhésus négatif.



La chanson que vous n'aimez pas, malgré tous vos efforts :

Du soleil dans ma rue . J'arrive pas à y arriver :(



Votre meilleur concert :

Festival Pause Guitare Tournée solitaire. 9 juillet 2005. Parce que j'y ai emmené toutes mes filles. Je dis bien toutes, puisque j'étais enceinte de la 3ème.



La chanson que vous n'avez pas aimée à la première écoute et que vous avez fini par apprécier à force de persévérance :

la Ruelle des morts. (oui oui)



Une chanson dont vous vous êtes lassé(e) :

Heu..... aucune.


La ou les chanson(s) que vous souhaiteriez (ré)entendre lors de la prochaine tournée (essayez de limiter votre choix, si possible, et de mentionner de préférence des titres qu'HFT n'a jamais - ou que rarement - interprétés sur scène !!) :

Juste une valse noire, empreintes sur négatif, roots déroutes + croisements, tu ne dis jamais rien (oui j'aimerais bien cette reprise de Ferré).

ouala m'dame!! ;) des bisous.

Écrit par : Arabesque | 31/08/2021

Extrait :

Commentaires

Peut-être une autre idée de question : Si vous rencontriez Thiéfaine, qu'aimeriez-vous lui dire ? Moi, si j'osais, je lui dirais : "Vous avez changé ma vie" !

Écrit par : Katell | 31/08/2021

, je lui dirai : Salut Hubert ai-je changé ta vie ? :-)

, ...


, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 01/09/2021

Une chanson que j"aimerais lors de la prochaine tournée se serais :" Pulque Mescal , y téquila ... " Merci de faire passer le message . A plus mon ami le doc ( ça caille des meules a Clermont Ferrand )

Écrit par : Boris | 01/09/2021

Coucou ma belle! Je m'y colle, mais comme d'habitude quand il s'agit d'Hubert, c'est dur de choisir!!
La chanson / les chansons que vous avez écoutée(s) des milliers, voire des milliards de fois, sans jamais vous en lasser : il y en a trop, donc pour aller vite je dirais tout l'album Alambic Sortie Sud.

La chanson qui est étroitement liée à votre histoire personnelle : Je t'en remets au vent

La chanson qui a fait tilt en vous dès la première écoute et vous a conduit(e) à vous plonger dans l'œuvre de Thiéfaine : j'avais 16 ans et honnêtement, je n'ai plus aucun souvenir!

La chanson que vous n'aimez pas, malgré tous vos efforts : il y en a quelques unes quand même! Du soleil dans ma rue, je n'ai fait aucun effort, donc du coup je dirais aussi Mytilène Island, elle me dérange vachement et je n'y arrive pas... Bon, il y a aussi That angry man on the pier!!!!

Votre meilleur concert : difficile! En plus mon début d'Alzheimer fait que je ne me souviens d'aucune date! Peut-être le concert à Auxerre juste après les Victoires de la Musique?

La chanson que vous n'avez pas aimée à la première écoute et que vous avez fini par apprécier à force de persévérance : il y en a sûrement mais là je sèche...

Une chanson dont vous vous êtes lassé(e) : Lorelei Sebasto Cha

La ou les chanson(s) que vous souhaiteriez (ré)entendre lors de la prochaine tournée : dur de se limiter mais je dirais Vendôme Gardénal Snack, Juste une valse noire, La môme Kaléïdoscope, Zoo Zumains Zébus

Voili voilà! Gros bisous!

Écrit par : soph | 01/09/2021

Honte à moi qui n'ai cité aucune chanson d'Alambic/Sortie sud, alors que je les adore toutes !!!

Écrit par : Katell | 02/09/2021

Bonjour Katell

Excellente idée ce questionnaire ! Voici mon retour :

Les chansons que vous avez écoutées des milliards de fois, sans jamais vous en lasser : Pulque, mescal y tequila, Confessions d’un Never Been, Sentiments numériques revisités, Nyctalopus Airline, Ad orgasmum aeternum, Lubies sentimentales, Les fastes de la solitude, Annihilation, La cancoillotte (si si… ), Les jardins sauvages, En remontant le fleuve.
 
La chanson qui est étroitement liée à votre histoire personnelle :
Compartiment C voiture 293 Edward Hopper 1938 parce que cette chanson me parle beaucoup et puis aussi parce que j’adore les tableaux d’Edward Hopper.
 
La chanson qui a fait tilt en vous dès la première écoute et vous a conduit(e) à vous plonger dans l'œuvre de Thiéfaine : Cabaret Sainte Lilith sans hésitation parce que ce cabaret m’attirait terriblement même si je n’en connaissais pas tous les codes.
 
La chanson que vous n'aimez pas, malgré tous vos efforts : Le Touquet juillet 1925
 
Votre meilleur concert : Olympia 2019
 
La chanson que vous n'avez pas aimée à la première écoute et que vous avez fini par apprécier à force de persévérance : j’avais cité Critique du chapitre 3 il y a quelques temps ici mais il y a aussi De l'amour, de l'art ou du cochon? que je trouve finalement très touchante.
 
Une chanson dont vous vous êtes lassé(e) : Lorelei sébasto cha. Je ne m’en suis pas vraiment lassée mais je ne l’écoute plus avec la même effervescence.
 
La ou les chanson(s) que vous souhaiteriez (ré)entendre lors de la prochaine tournée : Diogène série 87, Amants Destroy,
Les jardins sauvages, La môme kaléidoscope, Joli mai mois de Marie, Retour à Célingrad
 
Si vous rencontriez Thiéfaine, qu'aimeriez-vous lui dire : si j’osais je lui dirai qu’il est la personne qui a été la plus fidèle, qu’il m’accompagne depuis des décennies sans que je m’en lasse, qu’il m’a tant de fois fait vibrer, frémir, palpiter, fait rire, émue aussi. Qu’il est étroitement lié à des souvenirs très précis, même lointains, souvent heureux mais parfois moins. Que j’admire son œuvre, sa créativité, ses textes, sa colossale culture, sa façon de jouer avec les mots, les sons. Que j’aime sa voix chaude et profonde, toujours posée (et de plus en plus avec le temps). Que je l’écoute quotidiennement, un peu, beaucoup ou à la folie, que ses chansons remuent en moi des sentiments tellement divergents. Que j’aime sa sensibilité exacerbée car elle me touche, que je me reconnais parfois en lui. Qu’il est un grand poète et un immense artiste.

Écrit par : Bételgeuse | 02/09/2021

Yeah !

Katell is back et elle nous colle une interro dès la rentrée !!

Bon, sortons nos stylos et appliquons nous…
J’arrive à la bourre, vous avez déjà rendu vos copies. :-)
Cool, il reste une place à côté de la fenêtre

Mais avant cela, merci pour le tuyau : Un bouquin à venir… C’est noté.

Décidemment, l’automne est la meilleure saison : Un nouvel album d’HFT, un livre, des champignons, des feuilles mortes, un concert de CharlElie et aussi un album de Lavilliers (12 novembre ?).
Double bonheur, cette année l’automne a débuté au mois de juin !

Alors…

Question A) : La(es) chanson(s) que vous avez écouté(es) des milliers, voire des milliards de fois, sans jamais vous lasser :
. Pour faire simple, il suffit de prendre l’ensemble de la discographie, auquel on retient 2, ensuite, on divise par le poids des années et l’on obtient (normalement) : Nyctalopus Airline, Buenas Noches Jo, Droïde Song, Portrait de femme en 1922, Sentiments numériques revisités, Autoroute Jeudi d’automne, etc. Mais, le résultat est incertain (et non exhaustif). Faire un choix me semble aussi compliqué que de choisir quel chaton on gardera et lesquels seront battus et/ou étouffés et/ou noyés (selon technique employée).

Question B) : La chanson qui est étroitement liée à votre histoire personnelle :
. Peut-être Exil sur planète fantôme…

Question C) : La chanson qui a fait « tilt » en vous dès la première écoute et vous a conduit à vous plonger dans l’œuvre de Thiéfaine :
. Pour le plaisir, j’aurais aimé répondre Stalag Tilt mais c’est Les dingues et les paumés, à la première écoute (En concert Vol.1). Et les petites notes de fin sur la version studio (arghhh).

Question D) : La chanson que vous n’aimez pas, malgré tous vos efforts :
. Je réagis moyen-bof (indice 2) à Amour désaffecté. Idem pour Père et fils (pas 100 % pur jus de crâne Hubertien). Et, une chanson que j’aime beaucoup, Quand la banlieue descendra sur la ville, m’est insupportable lors du passage de l’extrait de film (« j’ai appris hier… »).

Question E) : Votre meilleur concert :
. Pareil, j’hésite. J’ai souvenir d’un Olympia (fin de tournée Homo Plebis… ?). Mais rares sont les fois (je suis très loin des 48 concerts !!) où je suis ressorti « tiède ». Je pense aussi au concert symphonique à la Maison de la Radio (mais, public, nous étions –trop- calmes…).

Question F) : La chanson que vous n’avez pas aimée à la première écoute et que vous avez fini par apprécier à force de persévérance :
. Pas mal. Zone Chaude, môme, Abdallah Geronimo Cohen, Roots et déroutes plus croisements. Et toujours la surprise de (re)découvrir des titres moins écoutés (comme une bonne bouteille oubliée à la cave)…

Question G) : Une chanson dont vous vous êtes lassé :
. Certains titres des 3 premiers albums (l’amour mou, scorbut) trop proches de la pantalonnade (un peu de sérieux, merde !). Même si, paradoxalement, ils ont contribué à m’attirer.

Question H) : La(les) chanson(s) que vous souhaiteriez (ré)entendre lors de la prochain tournée :
. En les pensant unplugged, j’aimerais bien Portrait de femme en 1922, Nyctalopus Airline, Trois poèmes pour Annabel Lee (je n’ose même pas espérer entendre, un jour, en concert, les trop rares Alligator 427, Les dingues et les paumés, ni même La fille…).

Question I) : Si vous rencontriez Thiéfaine, qu’aimeriez-vous lui dire ?
. « Merci », « Je, tu, vous êtes la bande-son de ma vie ». Des trucs assez communs en somme. Donc, je crois que je préfère ne pas le rencontrer et le laisser dans son Olympe (même si au fond de moi, je ne suis qu’un petit groupie turbo 73, mais bon…)

Salutations numériques (et bonne rentrée aux professeur(e)s et aux mômes !)

PS.1 : Pas mal, Arabesque, Tu ne dis jamais rien !
PS.2 : Alambic Sortie Sud à fond !!
PS.3 : Aucun chaton n’a été maltraité durant la rédaction de ce post.

Écrit par : Seb | 02/09/2021

Très bonne idée ce questionnaire! Toujours un plaisir de venir sur ce cabaret, la tenancière est toujours au top!
Voici mes réponses:

La chanson / les chansons que vous avez écoutée(s) des milliers, voire des milliards de fois, sans jamais vous en lasser :

Les dingues & les paumés/ Narcisse 81/ Exil sur planète fantôme/ Chambre 2023 & des poussières/ Soleil cherche futur/ Maison Borniol, 113ème cigarette/ Affaire Rimbaud/ Annihilation, il y en a tant d'autres...


La chanson qui est étroitement liée à votre histoire personnelle :

Septembre rose


La chanson qui a fait tilt en vous dès la première écoute et vous a conduit(e) à vous plonger dans l'œuvre de Thiéfaine :

Mathématiques souterraines , la version de routes 88



La chanson que vous n'aimez pas, malgré tous vos efforts :

Mytilène Island

Votre meilleur concert :

Bercy 98 forcément, mais les 30 ou 40 autres auxquels j'ai assisté sont aussi de très bons souvenirs!



La chanson que vous n'avez pas aimée à la première écoute et que vous avez fini par apprécier à force de persévérance :

La ruelle des morts



Une chanson dont vous vous êtes lassé(e) :

"Mathématiques souterraines", malheureusement... (Sauf la version 98 qui est splendide). A force de l'entendre à quasi chaque tournée, elle a perdue de son souffle.

La ou les chanson(s) que vous souhaiteriez (ré)entendre lors de la prochaine tournée (essayez de limiter votre choix, si possible, et de mentionner de préférence des titres qu'HFT n'a jamais - ou que rarement - interprétés sur scène !!) :

Pulque mescal y tequila/ Animal en quarantaine/ Maalox texas blues/ Retour à Celingrad/ Eurydice 97

Si vous rencontriez Thiéfaine, qu’aimeriez-vous lui dire ?

J'ai déjà eu cette chance par le plus grand des hasards, une semaine avant le début de la tournée des 40ans. Et je lui ai dit merci pour tout, car cela fait près de 30ans que ses chansons m'accompagnent dans toutes les étapes de ma vie, joyeuses et douloureuses.

Écrit par : Ignatius | 02/09/2021

Très discret sur l'ensemble des sites consacrés à Thiéfaine et plus généralement aussi, une rencontre faite récemment a fait remonter à la surface beaucoup de souvenirs, ce qui me donne envie de répondre à ce questionnaire.

Question A : La(es) chanson(s) que vous avez écouté(es) des milliers, voire des milliards de fois, sans jamais vous lasser : Mathématiques souterraines (la plus belle chanson que je connaisse), les dingues et les paumés, Soleil cherche futur, Ad orgasmum aeternum en version livre 2012, Syndrôme albatros, Exercice de simple provocation avec 33 fois le mot coupable, Annihilation en live, En remontant le fleuve

Question B : La chanson qui est étroitement liée à votre histoire personnelle : Mathématiques souterraines, une déflagration dans ma vie ! Et renforcée rapidement par l'influence d'une personne qui a interprété la construction de l'album Soleil cherche futur comme une descente au plus profond de la noirceur (De Soleil à Ad Orgasmum) avant une remontée du précipice par l'ascenseur (depuis les dingues et les paumés à la fin). Vrai ou pas ça m'a laissé entendre que Thiéfaine ne voulait pas être du clan des paumés, ne le dit-il pas d'ailleurs qu'on le prenait pour fou en sous-entendant que ça le faisait chier ? Bref... question suivante.

Question C : La chanson qui a fait « tilt » en vous dès la première écoute et vous a conduit à vous plonger dans l’œuvre de Thiéfaine : Dur à croire après ce que je viens d'écrire, mais j'ai plutôt rencontré Thiéfaine par le biais de l'humour et de la Franche-Comté dont je suis... donc la cancoillotte mais peut-être encore plus l'ascenseur de 22h43 !

Question D : La chanson que vous n’aimez pas, malgré tous vos efforts : Amour désaffecté et Mytilène Island

Question E : Votre meilleur concert : Là je sèche complet. Mais quand je revois le concert de Bercy en 2011 avec les images en fond, je peux pas m'empêcher d'être ému car c'était mon premier concert. Pour autant je ne pense pas que ce soit celui qui conjuguait le plus de "qualités".

Question F : La chanson que vous n’avez pas aimée à la première écoute et que vous avez fini par apprécier à force de persévérance : Garbo XW machine. Etant guitariste j'ai écouté la suite d'accords en me disant "mon Dieu, comment ça sonne trop zarbi ce truc !", et à force de persévérance, ben il a bien fallu reconnaître que ça arrive à bien sonner quand même !

Question G : Une chanson dont vous vous êtes lassé : un peu Lorelei Sebasto Cha, mais juste un peu.

Question H : La(les) chanson(s) que vous souhaiteriez (ré)entendre lors de la prochain tournée : Portrait de femme en 1922 (par rapport à la rencontre faite récemment), Syndrome Albatros, Was ist das rock'n'roll (je rêve un peu là...), En remontant le fleuve.

Question I : Si vous rencontriez Thiéfaine, qu’aimeriez-vous lui dire ? Evidemment lui dire mon admiration mais sincèrement je me demande bien ce qu'il en aurait à foutre de ce que je pourrais lui dire.

Écrit par : Jéjé le Gratteux | 02/09/2021

Après ma question à Hubert je lui dirai souvient toi :

https://thiefaine.com/galeries/tournee-defloration-13/

, Hubert n'a pas changé ma vie ! il l'a prolongée !

Alors R.V en 2022 probablement car ayant toutefois 43 billes en poche sur 46 dates prévues à ce jour !...

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 03/09/2021

Hubert qui n'est que la face émergée de l'iceberg :

https://www.thiefaine.com/livre-dor/sequelles-le-doc/

:-)

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 03/09/2021

.

Écrit par : . | 03/09/2021

J'adore vos réponses ! Vous m'avez décidément beaucoup manqué. La faute à qui ? Eh bien à moi-même ! Je n'avais qu'à être plus assidue sur ce blog !
Seb, j'ai adoré le coup des chatons ! Je suis d'accord, une question portant sur les chansons dont on ne s'est jamais lassé est un peu ardue !!! Choisir, c'est renoncer, c'est bien connu, et comment renoncer quand il s'agit de l'œuvre d'Hubert ?! Cela me rappelle les 3 CD de secours que je m'étais faits un jour, pour la voiture. Avec les titres d'HFT essentiels à mes yeux. Mais quand j'étais dans la voiture, en train d'écouter ces chansons pourtant sélectionnées par moi-même, il en manquait quand même toujours une ou deux, ou dix !!!!
Jéjé, c'est cool que tu sois sorti de ton silence ! Je suis bien d'accord avec toi : je pense qu'Hubert s'en cogne pas mal de ce que nous aurions à lui dire ! C'est la raison pour laquelle, après lui avoir écrit plusieurs fois quand j'étais jeune (j'avais même reçu une réponse, que je garde précieusement) et l'avoir vu à trois ou quatre reprises dans les loges de telle ou telle salle de concert, j'ai fini par me dire que tout cela n'avait aucun intérêt. Moi, c'est avec l'œuvre que je veux frayer !
Ignatius, Soph, Arabesque, Bételgeuse, merci d'avoir, vous aussi, répondu à ce questionnaire. Je vois que des réponses similaires se dessinent. Existe-t-il donc des traits communs aux admirateurs d'HFT, qui font qu'ils vont plus volontiers vers cette chanson plutôt que vers telle autre ? Ce n'est pas impossible !
Je ne savais pas que Lavilliers allait sortir un nouvel album. Je m'en réjouis. Eh oui, on peut aimer et Hubert et Bernard !
Quant à Charlélie, j'espère bien pouvoir aller l'écouter en décembre à Nancy. C'est bête, j'avais un billet pour un concert censé avoir lieu en 2020, mais la pandémie a tout fichu en l'air. Qu'elle ne vienne pas nous faire de mauvaises surprises pendant la tournée d'Hubert, celle-là !
Doc, voir sa vie prolongée grâce à un artiste, c'est quand même pas mal ! "N'est-ce pas merveilleux de se sentir piégé ?"
Bises à vous tous, je suis heureuse de vous retrouver ! Et j'espère que l'actualité HFT va swinguer et décoiffer grave dans les semaines qui viennent !

Écrit par : Katell | 03/09/2021

Cath. je te cite :

@ Doc, voir sa vie prolongée grâce à un artiste, c'est quand même pas mal ! "N'est-ce pas merveilleux de se sentir piégé ?" @

Piège :
-------

, un seul piège à la vie de ma vie - ceci dit entre guillemets - c'est ma fille ou mon Abeille ' .

Toutefois elle n'est pas un piège à ma vie car elle est ma responsabilité à sa vie !

Grâce :
-------

, ni grâce ni à cause de.. car c'est une rencontre et une rencontre est un échange mais je ne suis pas comptable !...

p.s : demain j'ai R.V avec l'océan ..

Amitiés.

;-) à Boris

, ...



, ...

Écrit par : Jean-Pierre Zéni dit le Doc. | 03/09/2021

J'arrive un peu après la bataille, mais je dois dire que la question "Qu'a-t'il changé dans votre vie" m'a fait réfléchir. Je vais donc me concentrer sur celle-ci. Les autres questions sont un peu anecdotiques, et si je rencontre Hubert un jour, je serai sans doute incapable d'articuler un son à part "mmmmh grrrrmmmmblmmmfffff", et ensuite "Appelez la Sécu la dame s'est évanouie"..... Donc...
Alors, Hubert n'a rien changé dans ma vie.
Il l'a enrichie considérablement par contre, musicalement (j'ai recommencé à écouter du rock et de la chanson française), et humainement (j'ai rencontré plein de zhumains, n'est-ce pas Doc... de nombreux échanges passionnants aussi sur FB, avec des personnalités souvent hors du commun et intéressantes).
Il n'a rien changé mais je note qu'il est arrivé "comme par hasard" à un moment charnière où ma vie changeait considérablement (décès de ma mère, succession à gérer et déménagement dans la maison familiale où les premières notes écoutées furent celles de Thiéfaine !).
Voilà.
Amitiés à vous

Écrit par : delphine | 03/09/2021

...j'ajoute : pauvre Mytilène Island ! c'est vrai qu'elle n'est pas terrible. Il y a aussi "Le Touquet (..)" dans le même genre un peu sentimental érotico vaseux.
...je rajoute : Mathématiques Souterraines, oui, pour moi aussi c'est LA chanson si il devait n'en rester qu'une....

Écrit par : delphine | 03/09/2021

Comme il est proposé la possibilité d'enrichir le questionnaire initiale, je propose le rajout suivant :

a) Quels fragment de paroles trouvez-vous les plus désabusés, les plus noirs, les plus dépressifs...? [pas le titre d'une chanson mais un vers, une ligne]

b) A contrario, les plus consolants, les plus sereins, les plus lumineux, au sens 'paix avec soi-même retrouvé'..? [idem]

c) Quelle chanson du répertoire francophone pourrait reprendre HFT en concert sans qu'elle ne dépareille pas avec le propre univers de l'Artiste ?

Écrit par : Un Cinglé sublime | 04/09/2021

Très bonnes questions (et je vous remercie de les avoir posé...)

Au débotté et au café :

a) "la dernière étincelle a grillé mes circuits" (ce sont les premiers mots qui me sont venus)

b)"je n'ai plus de mots assez durs pour te dire que je t'aime" (idem)

c) Plusieurs, cette fois-ci :

CharlElie Couture "Les nuits sont trop longues (Tchao Pantin)"
Nino Ferrer "La désabusion"
Noir Désir "Aux sombres héros de l'amer"
Dominique Prohom "D'accord"

Salutations numériques !

Écrit par : Seb | 04/09/2021

Excellentes ces questions supplémentaires.
Je m'y colle...
a) Quels fragment de paroles trouvez-vous les plus désabusés, les plus noirs, les plus dépressifs...? [pas le titre d'une chanson mais un vers, une ligne]
"Je rêve tellement d'avoir été Que je vais finir par tomber"
et aussi : "La tristesse est la seule promesse que la vie tient toujours" (des classiques quoi !)

b) A contrario, les plus consolants, les plus sereins, les plus lumineux, au sens 'paix avec soi-même retrouvé'..? [idem]
Lumineux ? les derniers vers de Page noire : "Quand les enfants cosmos en visite à Paris Caresseront les chevreuils aux sorties du métro". Il y a aussi une belle lumière dans Syndrome Albatros :
Tu remontes vers l'azur, flashant de mille éclats

& malgré les brûlures qui t'écorchent la peau
Tu fixes dans les brumes : Terra Prohibida...
Mais bon, la paix avec soi-même retrouvée n'est PAS une spécialité de Thiéfaine ! ;)

c) Quelle chanson du répertoire francophone pourrait reprendre HFT en concert sans qu'elle ne dépareille pas avec le propre univers de l'Artiste ?
Ouh là.... difficile.... je pense à Bashung... Comme un lego sans mémoire... étant donné qu'Hubert aime les longues chansons, là il y a de quoi faire...

Voilà, bon weekend tout le monde !

Écrit par : Delphine | 04/09/2021

ok.

a) Quels fragment de paroles trouvez-vous les plus désabusés, les plus noirs, les plus dépressifs...?
Dans les ruines de l'école où brûle un tableau noir
une craie s'est brisée en écrivant "espoir"

b) A contrario, les plus consolants, les plus sereins, les plus lumineux, au sens 'paix avec soi-même retrouvé'..?
"Harmonica entre les dents j'entends le vent sur mon contrat"


c) Quelle chanson du répertoire francophone pourrait reprendre HFT en concert sans qu'elle ne dépareille pas avec le propre univers de l'Artiste ?
Aucun Express.

Écrit par : Arabesque | 04/09/2021

Bonsoir,

Quelle bonne idée ces questions , ça permet de mesurer mon attachement à l'Artiste, à son oeuvre et de témoigner une immense gratitude pour cet accompagnement dans ma Vie, moi qui, contrairement à lui, n'était ni doué ni pétri de talents pour exprimer les Fleurs du Mal qui germaient dans ma tete rongé de silence ...
Alors encore une fois merci Hubert pour toutes ces années et sur ton affiche illustrant ta tournée tu as bien raison de regarder vers le ciel des fois qu'une pluie de coeurs se deversent sur toi...
-La chanson la plus écoutée : incontestablement "les dingues et les Paumes" une des chansons les plus riches de notre patrimoine national, extraordinaire, mes poils se dressent, il faut faire silence, vraiment mais il y en a tellement d'autres "Un automne à Tanger" "le jeu de la folie" "Petit matin..." je ne peux atteindre l'exhaustivité...-
-Liée à mon histoire perso. : "exil sur planete fantome " "je t'en remets au vent" et si j'actualise mon évolution existentiel "toboggan".
Il y a eu aussi "Stalag tilt" du formidable "Alambic /sortie sud" j'étais alors en pleine déconfiture (service militaire) et je prenais pour moi certaines stances "les stalag tilt veulent m'emmurer..."
-1ere chanson écoutée : "Alligators 427" et incompréhension totale : était ce autorisé de dire vive la mort ,mélange de crainte et de fascination pour ce chanteur sans visage dont on avait annoncé la mort par overdose !
-Chanson non appréciée aller je trouve que "le Touquet" de Defloration ne lui correspond pas dans sa quete d'exigence d'écriture complexe à la mélodie légére...mais bon c'est aussi la seule baisse de régime d'un album époustouflant...
-Meilleur concert : je n'ai jamais été déçu bien qu'Hubert me paraissait etre plus en forme sur certaines tournées que sur d'autres.Aller s'il fallait vraiment faire un choix, Bercy 98 réussite totale et tournée en solitaire Lyon Bourse du Travail prestation inégalable (et pourtant il était en colére ce soir là, enfin c'est peut etre pour ça d'ailleurs que le concert fut génial ayant détecte une certaine rage d'en découdre avec son public..)
Tout le monde fut saisi de l'envie de se lever pour approcher la sauvagerie enivrante du poete ce qui déboucha sur une ovation interminable
-La chanson détestée que j'ai finie par apprécier : l'album "Defloration" fut une deception à sa premiere écoute puis il s'est imposé commre un des albums les plus réussis de HFT."Roots et deroutes + croisement" reste la chanson que j'aurais aimé créér , je l'adore aussi bien pour les paroles, pour la musique bref pour la conjonction des 2 ,... Comme pour beaucoup d'autres chansons la "grace" a touché HFT .
- La chanson dont je me suis lassé non je ne vois pas , juste un peu d'agacement par ce lieu commun consistant à réduire Hubert à "la fille du coupeur de joint"
-Chanson qu'il doit interpreter sur la prochaine tournée , je reve d'une reprise de
"La nostalgie de dieu" avec un public reprenant le refrain "Dieu est Amour" j'en serai beaucoup amusé et puis je fonde beaucoup d'impatience sur "Combien de jours encore" ... mon horizon de vécu s'amenuisant aussi depuis mon passage au millesime de ma 5eme décennie d'aventure terrestre...
-fragment désabusé : combien de fois ai-je puisé du réconfort dans la puissance de ce fragment "(...) je veux ronger le mal jusque dans ses recoins, vivre encore plus ivre de cramer, je n'ai plus rien à perdre et j'en veux pour ma faim , j'en veux pour ma fin..."
-sur le dernier album "Toboggan" est poignant avec son "j'écoute le souffle de l'instant et l'accélération du temps " pour les extraits de paroles les plus sereins et lumineux.
-La chanson qui ne depareillerait pas avec le propre univers de Hubert , spontanément j'en vois 2 "les écorchés vifs" de Noir Désir et "dis moi qui sont ces gens" de Damien Saez.

Voilà excusez moi d'avoir fait long mais la pertinence des questions ne pouvait que me rendre intarissable...

Bonne rentrée à tous et peut etre à bientot on the road à la découverte de cette...Géographie du Vide !

Écrit par : Fabrice D. | 04/09/2021

Merci à ceux qui ont répondu [répondront ?] à mes 'suppléments' au questionnaire initial...Toujours intéressant de se confronter avec d'autres à la sensibilité, la manière de percevoir d'un univers artistique singulier, ouvrant sinon sur les ténèbres du moins sur le difficile métier de vivre...

Rapidement, les réponses selon ma sensibilité à mes propres ajouts :

a) Une gageure de citer un vers qui serait le paroxysme de son désespoir tant un certain nihilisme se tisse dans les bas-fonds de nombre de ses chansons...Mais tout de même, niveau affliction et souffrance inétrieure, son 'Lové sur ton ventre le bébé s'ouvre les veines/Et tu me demandes s'il a bien pris sa dose' en image cauchemardesque se pose comme un acmé de débâcle intérieur...Et dans la même chanson luisent d'un éclat tout aussi blafard ses 'Nous n'sommes que les fantasmes fous d'un computer/Avec son œil grinçant fouillant dans nos cerveau'...Débattez-vous si vous tenez tant à dépêcher la suffocation...
Je ne sais pas dans quelle mesure HFT assume encore les paroles de cette chanson comme il ne la reprend jamais dans ses tours de chant...

b) En fait j'adhère assez aux réponses de Arabesque et Fabrice D. Dans les vers proposés, je trouve aussi qu'il y a une distinction, une noblesse dans l'acceptation devant l'inéluctabilité du destin, et de plus récités avec un tel flegme élégant, une telle retenue hiératique qui élève les chansons dont elles sont tirées au niveau d'une vraie consolation existentielle...Cathartique.

c) Il me vient à l'esprit plusieurs propositions de chansons que HFT pourrait s'approprier sans qu'elles ne dénotent dans son tour de chant.
Mais je n'en citerais qu'une. Même deux. Du même artiste...
Pourquoi celles-là ? Déjà parce que son auteur a vécu les mêmes errances dans un Paris cafardeux au début des années 80...Qu'il a partagé avec HFT un même romantisme noir marqué par la marginalité, la drogue, la souffrance, le Mal, la possession [surtout le HFT de la trilogie noire]...Et l'impression d'une même humanité, d'une même compassion à la souffrance humaine...Enfin, une écriture toujours exigeante jamais frivole [enfin sauf pour 'Mythilène Island' lol]
Vous l'avez peut-être deviné, il s'agit de Daniel Darc...Dessous, en liens deux chansons que HFT pourrait s'approprier tant elles me paraissent consubstantielles à son propre univers...

https://youtu.be/4-rZk6rAzMM
https://youtu.be/bw03qQ13wGE

Écrit par : Un Cinglé sublime | 05/09/2021

Bonjour à tous, c'est très difficile de répondre à toutes ces questions surtout quand on écoute le "grizzli des montagnes jurassiennes" depuis plus de 35 ans ! Certes, chaque album est différent bien que les 3 premiers correspondent de mon point de vue à une "période délire" de notre poète préféré ! Je suis très heureux qu'un nouvel album sorte le lendemain de mon anniv, génial mon cadeau ! Par contre il y a une question que je me suis toujours posé le concernant : pourquoi n'a-t-il jamais joué dans certains films correspondant à son "univers" ? Je pense que l'expérience aurait été intéressante ! Rendez-vous à Lyon début 2022 avec Fabrice D et à Cannes quelques jours plus tard, salutations à tous les thiéfainautes qui me liront et bises à toi Katell, très heureux de t'avoir revue avec tes filles il y a quelques semaines dans mon département ! A bientôt, Fred06.

Écrit par : Fredd06 | 05/09/2021

Il suffit de demander :

https://thiefaine.com/livre-dor/

P. -S : mes hommages à Delphine ;-)


, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 05/09/2021

@ Catherine :

Je te cite - En cette presque rentrée, j'ai eu l'idée de vous soumettre un petit questionnaire portant sur (comme c'est étonnant !) votre rapport à l'œuvre de Thiéfaine -

Je ne me soumets qu'à mon Utopie :-)


https://www.cnrtl.fr/definition/protocole

Bonne journée à toutes et tous.

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 05/09/2021

En ce qui concerne mon rapport à l'Œuvre d'Hubert-Félix Thiéfaine :

..... - de l'humain, rien que de l'humain - * ( ni plus, ni moins .. )

* c'était l'un de mes premiers commentaires posté sur feu le forum de Planète Thiéfaine il y a bien longtemps, commentaire qui en a perturbés plus d'1 ..

P. -S : sans doute c'est cette notion d'Humain qui a fait la déception de NARCISSE son Webmaster que je salue ici :-) . Son site était sans doute le meilleur si il n'y avait pas sévi ce Doc surnommé - le pourrisseur de forums - par Stéphan Fayolles.

;-) à toi Stéphan !

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 05/09/2021

Coucou Doc'n'roll!

Écrit par : Arabesque | 05/09/2021

@ Coucou Ma Sœur :-)

, il y aurait tant à dire sur les commentaires dont les tiens bien sûr ;-) . Peut-être un 3ème livre non sterling sur le nouvel aménagement de ma niche écologique, un nième résilience en quelque sorte.

On the road Watergate !

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 06/09/2021

Pourquoi Thiéfaine - d'ailleurs que je n'écoute qu'en concert(s) - voir ci-dessous :

https://thiefaine.com/livre-dor/

, il faut savoir synthétiser .. je trouve que les ' littéraires ' se répandent ;-)

P. -S :

- les albums c'est de la musique et l'imaginaire en conserves .. c'est mon avis et je le partage avec moi ..

- culture & confiture et vice & versa ..

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 06/09/2021

Bonsoir à tous et merci pour vos commentaires. J'adore les lire, je viens de m'en délecter !
Cinglé sublime : excellentes questions ! Je vais y répondre, un peu en retard. Désolée, mais la rentrée des classes m'a bien sortie de ma petite bulle HFT !
a) Pour moi, Hubert atteint le summum du désespoir quand il supplie Wakan-Tanka d'oublier de le réincarner. Cela en dit long sur son amour de la vie, n'est-ce pas ? Surtout, qu'il n'y ait rien après, à part un écran noir. Je ne suis pas loin de souhaiter la même chose. Sauf que, quand même, si je pouvais revoir mes disparus dans une autre vie, je ne dirais pas non. Maman, papa...
b) Un fragment lumineux : "Ton premier cri réveille de son écho brisé l'ouragan qui sommeil dans mes veines oxydées". J'adore ces mots, je les trouve particulièrement optimistes (malgré les veines oxydées).
c) Je verrais bien Hubert interpréter "Spleen", le poème de Baudelaire que Ferré a mis en musique. Terrible : "Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle", etc.
Une question que j'aimerais ajouter : Quels vers d'Hubert citez-vous le plus souvent ? Peut-être même qu'ils vous définissent ? Pour moi, c'est ça : "C'est pas tous les jours facile de vivre en société quand on a un peu d'imagination" ! J'adore !

Écrit par : Katell | 07/09/2021

Pour le petit b, il y a aussi "T'est tombé dans mes bras par un après-midi de printemps forsythia aux paillettes en folie". D'une manière générale, je trouve que les deux chansons qu'Hubert a écrites pour ses fils sont empreintes de joie. Ce sont des élans vers la vie. Difficile de mieux décrire les sentiments qui animent quelqu'un qui vient de devenir père ou mère !

Écrit par : Katell | 07/09/2021

Coucou Katell : pour moi ce serait :
"Jveux qu'on m'deglace au gin-synthol dans une boîte de Joseph Cornell ou à la vodka chez Warhol avec du Tomato Campbell's!"

Écrit par : Arabesque | 07/09/2021

Salut Katell

Pour moi c’est : « N’est-ce pas merveilleux de se sentir piégé ? » Je trouve qu’il y a dans cette phrase quelque chose de délicieux et en même temps d’un peu défendu !

Écrit par : Bételgeuse | 07/09/2021

@ .... :

, le seul piège est la condition humaine? Ceci étant posé chacune & chacun a là légitimité de se fabriquer des pièges ou d'entrer plus ou moins lucidement dans tel ou d'un tel piège :-)

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 07/09/2021

"Si ça continue, faudra qu'ça cesse…"!!

Salutations numériques !

Écrit par : Seb | 08/09/2021

Pour moi : "Laisse allumé Bébé, y a plus personne au contrôle".... je me les dis parfois in petto dans mon Ford intérieur à moi-même !!!
Et aussi l'expression "Dieu dans son triangle en kit".
Belle journée à vous !

Écrit par : delphine | 08/09/2021

A l'image de Mr. Jourdain je faisais, moi le Conseiller Maritime du présumé coupable d'une 34ème fois de .. , je faisais du - haïku - sans le savoir et qu'en est-il de mon Amiral ?

, c'est à l'image d'un mot devenu à la mode dans le new-psy. * - toxicité - :
* pensées à cet instant pour Karine ..

Ma question pour une non réponse :

... - Qui de l'Homme ou de la plante est toxique ! - ...

, ...

Écrit par : le Doc. dit Jean-Pierre Zéni | 08/09/2021

Oublié le haïku :

https://www.youtube.com/watch?v=kjCWRuG4GmI&t=103s

En ce moment je réfléchis à savoir si je remets des petites roues à mon vélo ?!

, ...

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 09/09/2021

Bonjour à tous

Nouvel opus du dernier album d’Hubert à écouter sur son site !

Écrit par : Bételgeuse | 10/09/2021

@ ...

, et de 3 qui l'a laissée sans voix ( voie ? ) !

, ...

Écrit par : le Doc. dit JPZ | 12/09/2021

Bon, j'ai vraiment du mal avec cette chanson... Cette fois, je crois que je m'abstiendrai de m'exprimer à son sujet...

Écrit par : Katell | 12/09/2021

L'été pourri, le covid, le nouvel album de thiefaine et cie tout va mal..

Écrit par : heu | 13/09/2021

@ Ma Sœur :

, dans la semaine certes ! mais quelle semaine ?

;-)

Écrit par : Jean-Pierre Zéni | 13/09/2021

Moi j'aime bien. Indépendamment du fait que je préférais LARGEMENT ce qu'il faisait AVANT, j'apprécie aussi cette "nouvelle manière".

Écrit par : delphine | 13/09/2021

@ Delphine :

Je te cite : ' - j'aime bien - & - je préférais largement ce qu'il faisait AVANT - '

Question : peux-tu explique cette notion de - nouvelle manière -

Mes respects :-)

Écrit par : le Doc & Jean-Pierre Zéni | 13/09/2021

Hello Doc,

En très bref,
Nouvelle manière car :
- voix posée plus haut
- style musical moins rock (voire pas du tout), plus électro
- style d'écriture peut-être plus sobre, plus lisse en apparence, moins baroque que dans Annihilation par exemple.
- esthétique (pochette, clip, tenue vestimentaire) un peu différente aussi, couleurs dominantes = bleu ciel et blanc
- et le corbeau, hein ? il s'est envolé le corbeau ?

Voilà.... donc les gens sont déroutés, comme je te le disais...

Écrit par : delphine | 13/09/2021

@ Delphine :

Waouh quelle analyse !

, en ce qui me concerne je n'analyse pas je ressens et puis Basta cosi !

... Hubert s'exprime ou exprime en chantant, c'est de fait avant tout un chanteur. Lorsque je l'ai entendu pour la 1ère fois il y avait quelque chose qui raisonnait en moi ! , mais ce n'est pas cela principalement qui m'a conduit sur ses traces d'Hubert ou plus exactement sur les traces de mes traces !



Qui donc pourra faire taire les grondements de bête
Les hurlements furieux de la nuit dans nos têtes?
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête?
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête
Les hurlements furieux de la nuit dans nos têtes?
Qui donc pourra faire taire les grondements de bête?
Qui donc? *

* HFT

, de donc à à Doc il n'y qu'une lettre ou un pas que je ne voudrais franchir ;-)

P. -S: cela me rappelle une anecdote relatif à ear-monitors, c'était le 4 juin 2004 à Alençon aux extra sonores de la Lucioles. Je pense que c'était la première fois qu'il utilisait ce matériel, l'anecdote est à suivre ou pas ..

, ...

Écrit par : le Doc & Jean-Pierre Zéni | 13/09/2021

@ Delphine :

, tu es naturellement diplomate * :-)

* les gens déroutés ..

, ...

Écrit par : le Doc & Jean-Pierre Zéni | 13/09/2021

Ne franchis pas, Doc, ne franchis pas ! ;))

Certains voient dans le Dis-moi un écho au Qui donc....

A suivre.....

Écrit par : delphine | 13/09/2021

Il dit ( HFT ) :

I'm Your Hoochie Coochie Man

{ traduction partielle }

Je suis le Tombeur de ces Dames
La gitane a dit à ma mère
avant ma naissance
« Tu attends un garçon. »
Il sera un sacré gaillard.
Il va rendre toutes
les filles hystériques

, ...

Écrit par : le Doc & Jean-Pierre Zéni | 13/09/2021

Écrire un commentaire