Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2018

Supplique pour que demeure la possibilité d'une surprise totale...

"Il y a tout de même des choses qu'il est parfois plus prudent de ne pas savoir". Romain GARY

 

Je n'étais pas à Nantes vendredi soir pour le coup d'envoi de la tournée anniversaire d'HFT. J'aurais aimé y être, pourtant ! Mais il m'arrive d'avoir des obligations professionnelles et de ne pas m'y soustraire ! Si je n'avais pas été sollicitée exceptionnellement par mon collège jusqu'à 16h30, qui sait, peut-être que je me serais octroyé un aller-retour express entre la cité des ducs de Lorraine et celle des ducs de Bretagne ! Cela aurait été l'équivalent émotionnel d'un voyage aux Galapagos, sans rire. Mais bon, la réalité étant ce qu'elle est, Galapagos, que dalle. Je me suis cependant octroyé un lot de consolation : ma fille Clara adore le duo Brigitte et nous sommes allées voir ensemble les deux demoiselles, qui se produisaient au Zénith de Nancy pendant qu'au même moment, à quelques centaines de kilomètres de là, Galapagos où je n'étais pas...

Brigitte, ce n'est pas le même registre que Thiéfaine, bien sûr, mais là n'est pas la question. On va voir les artistes pour ce qu'ils sont, n'est-ce pas, et non pour leur chercher des noises, c'est-à-dire des ressemblances avec ceux que l'on vénère ! On peut très bien renoncer aux comparaisons, être à cent pour cent dans tout à fait autre chose qu'HFT et que la magie nous transporte loin des territoires habituels. C'est peut-être cela, « flâner entre les intervalles » à la manière d'Higelin. S'offrir la possibilité d'être surpris. Toujours est-il que grâce à la passion tenace de ma fille, j'entends les chansons de Brigitte depuis des mois et des mois. Ces deux femmes ont le mérite d'avoir inventé quelque chose qui, me semble-t-il, n'existait pas encore dans la chanson française. C'est un univers à part entière, où l'on passe du glamour aux ténèbres. Les voix d'Aurélie Saada et de Sylvie Hoarau se mêlent dans de délicieuses acrobaties. À découvrir si ce n'est déjà fait. Sur scène, cela dépote sérieusement ! Les deux jeunes femmes se donnent à fond, des émotions passent, des vents, des marées, des douceurs. Et puis, pour ma part, j'adore découvrir le public des « autres », ceux qui ne sont pas HFT. C'est amusant d'observer le noyau dur, celui qui porte des tee-shirts aux références ou aux messages codés. On regarde tout ce petit monde en être, on comprend l'enthousiasme, on a soi-même ses ardeurs, ailleurs... C'est même un peu comme si l'on s'observait dans ces moments-là. Voilà quel effet on fait à ceux qui viennent voir Thiéfaine occasionnellement : on est un peu comme le « cœur secret de l'horloge »*, celui dont les battements rythment les tournées depuis vingt ans et plus. On a quelque chose de dingue et d'halluciné dans les yeux. On en est, quoi, de toutes les fibres qui nous constituent !

Bref... Il reste très exactement vingt-quatre jours avant la venue d'Hubert aux Arènes de Metz. Je biffe les jours dans mon calendrier mental qui tient scrupuleusement les comptes. Un peu comme le ferait un prisonnier au fond de sa cellule. D'ailleurs, j'aimerais bien passer les vingt-quatre jours à venir dans une grotte où ne m'atteindrait aucune information concernant cette tournée. Quelles chansons Thiéfaine interprète-t-il ? Je ne veux pas le savoir. Par quel morceau commence-t-il ? Lequel vient clore la parenthèse enchantée ? Ne me le dites pas ! Je m'interdis jusqu'au 8 novembre de traîner sur les forums, Facebook et autres terrains minés qui risqueraient de dynamiter la magie. Comme on dit en allemand, je veux me laisser surprendre. Vous comprenez, ce rendez-vous-là, il vaut son pesant d'or, il est à nul autre pareil. C'est celui pour lequel je me prépare depuis le 11 novembre 2017, date à laquelle je suis allée acheter mon sésame à la billetterie d'une grande surface ouverte ce jour-là. Je revois encore les yeux écarquillés de la dame qui me servit : « Dites donc, vous vous y prenez drôlement tôt, c'est dans un an, le concert ! » Eh oui, ma mignonne, quand on aime HFT, il y a toujours un peu de folie dans nos actes ! Ce rendez-vous-là, je peux bien le confesser, c'est aussi celui auquel je redoute, depuis un an, de ne pas assister. Une mauvaise maladie, un accident, on ne sait jamais. C'est qu'on n'a plus vingt ans, tout de même. Et quand bien même on les aurait encore... Enfin bref, ça, ce sont mes petits délires personnels... En tout cas, je profite de ce billet pour vous supplier de ne rien me dévoiler de ce que vous verrez sur scène, à Lille ou ailleurs, dans les semaines qui viennent. Le 8 novembre, je veux arriver vierge de toute attente, de toute projection. Mich überraschen lassen, quoi !

*Le cœur secret de l'horloge : titre d'un très beau livre d'Elias Canetti.

Commentaires

" On va voir les artistes pour ce qu'ils sont, n'est-ce pas, et non pour leur chercher des noises.." dis-tu Katell !...

… En ce qui concerne j'y allé pour remplir le vide du temps que l'on m'a volé. Avec cette mini tournée je pourrais véritablement terminer ce beau et dur voyage, 20 ans - 1998/2018 - avec pour tout bagage* : …/...

… Cela n'a pas été une catharsis cependant " le vivier " d'HFT m'a permis de peaufiner ma compréhension du chaos de " l'âme ", ceci avec tristesse.

… J'étais à Nantes et hier à Bordeaux, vers 1 heures 30' du matin la voiture d'Hubert conduite par Pascal Klein s'est arrêtée, la vitre côté passager s'est ouverte, il m'a dit ? je ne me souviens plus et je ne lui pas dit ce dont je me souviens, toutefois ce soir là nous aurions pu nous dire car je le trouvais apaisé comme sur - la Tournée Défloration 13 -.

… Il n'a pas eu besoin de monter le col de mon blouson en peau de cafard car je ne le portais pas ce soir là, de plus il n'y avait pas de brouillard et maintenant on ne m'estropiera plus, comme je l'ai dit en autres à Francine car je me finirai tout seul.

, avec mon Abeille on en parle !...

… Je serai à Metz sauf maladie mais il faut bien ou mal mourir un jour, il n'y a pas de bonne façon !...

Écrit par : le Doc. | 14/10/2018

@ … :

, à chacun son ressenti ..

Écrit par : le Doc. | 14/10/2018

J'étais hier soir à Bordeaux, pour mon premier concert d'Hubert-Félix Thiéfaine (trop jeune lors de ses tournées précédentes, le drame de ma vie est d'être née peu après la sortie de Défloration 13 et pas avec des albums bien antérieurs).
Je l'ai trouvé sublime, vraiment, et je ne "spoilerai/divulgâcherai" aucun des titres.
J'ai deux T-shirt (noirs) supers à porter dans les prochains jours, 5 stickers et un grand sourire à scotcher en souvenir de cette si belle date, 13 octobre 2018.
Je sais pas si vous ça vous le fait, de se rendre compte que Thiéfaine, c'est pas juste une espèce de partie de vous-même, mais une espèce de partie de vous-même qu'il faut partager avec un public endiablé, qui se lève à l'unisson pour scander quelques classiques.
Cordialement, en vous souhaitant à tous de bonnes surprises dans les dates à venir, moi, j'ai fais la mienne, et à moins que je tombe sur une âme charitable prête à m'accompagner à une prochaine date... il va falloir attendre en rêvant un peu de jours plus lumineux, maintenant que notre soleil glacé (pas tant que ça à vrai dire) a retraversé notre nuit. Ou en tout cas la mienne.

Écrit par : luna | 14/10/2018

Tous les forums d'Hubert étant quasi morts, je venais ici prendre le point de vue de la tenancière de ce blog historique, référence dans le genre... avoir un autre avis, ressenti que le mien sur cette tournée. Et bien je patienterai... Sans spoiler je suis sorti du zénith de Nantes ravi et avec quelques déceptions, mais même le jour où Hubert fera un concert de 5h00 je sortirais de la salle avec quelques remarques, faut dire ça fait plus de 25 ans que je suis l'artiste, on devient de plus en plus exigeant avec le temps. Mais pour être honnête la première chose que je me suis dit en sortant du zénith de Nantes c'est "vivement Bercy!"... Alors Rdv au lendemain des concerts de Metz et Paris pour un échange en connaissance des choses...

Écrit par : Ignatius | 14/10/2018

@ Ignatius : (rapidement car je repars pour Rennes et je suis toujours Toqué !...)

… NANTES fût un superbe concert et effectivement comme je le dis toujours - tout est ressenti -* . Alors on peut toujours commenter.

… BORDEAUX a profitée d'une réactivité générale du public énorme, réactivité positive bien sûr :-)

… Hubert comme beaucoup d'artistes parle de l'énergie renvoyée par le public, qui a commencé pour arriver à une telle ambiancer.

, là aussi je serais en capacité de commenter* !...

* Narcisse parlait de ma façon d'être toujours - hors sujet -

… Mon ressenti : comme en 1998 !... , est-ce cela qui m'a conduit à être présent sur cette nouvelle tournée HFT, et bien non, car j'y ai trouvé graduellement en son public durant toutes années beaucoup de - médiocratie/médiocrité - , ou le réel. Alors à quoi sert la musique ?... , les églises sont vides et ces 2 soirées concerts étaient pleines !... Et la - médiocratie/médiocrité était toujours là, bien présente !...

Écrit par : le Doc. | 15/10/2018

@ Ignatius :

, ceci dit il y a - le nouveau Site Officiel d'Hubert-Félix Thiéfaine où tu pourras t'y exprimer* !...

* comme tu l'as déjà fait ;-)

Écrit par : le Doc. | 15/10/2018

http://www.thiefaine.com/

Écrit par : le Doc. | 15/10/2018

@Katell
" Ceci est mon espace de folie et de liberté "
Au plaisirs de vous lire encore ..
Merci

Écrit par : Martine | 15/10/2018

Perso je n'ai pas tenu, je suis allé voir la set list...

Juste une fois, pour me rassurer en quelque sorte.

Par contre je me suis promis de ne pas la revoir...

Écrit par : PK | 18/10/2018

Pareil j'ai été la voir, et peut etre des surprises pour bercy...

Écrit par : le fan | 18/10/2018

Je tiens toujours bon pour ma part. Je m'interdis d'aller sur Facebook et c'est d'ailleurs pas mal de renoncer à ce truc !!!

Écrit par : Katell | 20/10/2018

@ Martine :

https://www.chapitre.com/BOOK/zeni-jean-pierre-daunis-marie-christine/toc-ou-la-folie-du-doute,1428580.aspx

, en ce lieu fort heureusement je n'y ai côtoyé que de - La folie ordinaire - et c'est déjà beaucoup, elle n'est ' que ' l'expression de - la condition humaine - !...

… Pour ne pas plagier car nul n'a la pérennité de .. , je suis d'une autre folie que l'on nomme aussi " Folie raisonnante " pour une utopie : rester humain, et cela chaque jour que je fais, je suis simplement de cette intelligence MADAME* :-)

* LILLE le 20/10/18

… En faire ' l'éloge ' ( Elogie de la folie ) est de cette nature car elle en est aussi !... , toutefois derrière ' la folie ' j'ai fusionné tant de souffrances et n'en ferai donc pas d'éloge ..

? en êtes vous MARTINE qui n'êtes pas MADAME.. (quoique .. )


:-)

Écrit par : le Doc./J.P Zéni | 24/10/2018

.

Écrit par : à suivre | 24/10/2018

Merci pour ce billet un poil mélancolique Katell. Tu désires arriver "vierge" pour cette tournée. Permets moi de te rappeler la phrase de Georges Day "il n y a pas de virginité qui vaille l expérience ".
Vivement le 8!
A.

Écrit par : Toine | 27/10/2018

Citation de KARL KRAUSS :

- L'idéal de la virginité est l'idéal de ceux qui veulent dépuceler. -

Écrit par : le Doc. | 27/10/2018

@ Toine :

, ma MADAME n'a aucun rapport avec ton livre Toine toutefois j'apprécie, en tant que Doc, ton commentaire !...

:-)

p.s : ce billet est du 14/10 .. et mon commentaire incluant MADAME est du 24/10 ..

Écrit par : le Doc. | 27/10/2018

Extrait d'un de tes billets Katell :

" Donc, en 1978, Hubert contenait déjà tout Hubert. Il était déjà là, pareil à celui que nous connaissons aujourd'hui, … "

, ceci étant vrai car notre - maturation neurologique - s'achève vers les 24 ans. Après c'est rédhibitoire et pour être humainement équitable cela demande beaucoup de cette ' intelligence ' dont Elle me qualifie.

Et j'y retourne de ce pas pour pouvoir effectuer à minima mes 3 dernières dates ( dont BERCY ) sur les traces de mes traces !...

Écrit par : le Doc. | 31/10/2018

Extrait d'un de tes billets Katell :

" Donc, en 1978, Hubert contenait déjà tout Hubert. Il était déjà là, pareil à celui que nous connaissons aujourd'hui, … "

, ceci étant vrai car notre - maturation neurologique - s'achève vers les 24 ans. Après c'est rédhibitoire et pour être humainement équitable cela demande beaucoup de cette ' intelligence ' dont Elle me qualifie.

Et j'y retourne de ce pas pour pouvoir effectuer à minima mes 3 dernières dates ( dont BERCY ) sur les traces de mes traces !...

Écrit par : le Doc. | 31/10/2018

@ ledoc
@katell
La virginité chère Katell est pour une femme ce que l honneur est chez un homme. On ne les perd qu une seule fois.
Autrement dit Docky Baby, la virginité c est comme une allumette ou un corbillard, ça ne sert qu une unique fois...
À.

Écrit par : Toine | 01/11/2018

@everybody: personne a une place à vendre pour Paris?
À.

Écrit par : Toine | 01/11/2018

La set list est monumentale. J invité chacun à désobéir à Katell et aller la voir. Imagine un bus te percute , c est con d avoir rate ce bonheur non?
J ai trop envie de la commenter cette liste, je peux avec ta cheftaine autorisation?
A

Écrit par : Toine | 01/11/2018

Sans la dévoiler complètement évidemment...
Juste des souvenirs...
À.

Écrit par : Toine | 01/11/2018

Antoine, désolée de devoir te contrarier, mais j'ai réussi à vivre jusqu'à présent dans la totale ignorance de ce qui est au programme, et même un simple commentaire risquerait, je pense, de dévoiler certaines choses. Ou alors fais - le, mais sois assuré que je ne reviendrai pas sur ce blog avant huit jours ! C'est trop important pour moi de préserver le mystère et de m'amuser, le jour J, à essayer de reconnaître les titres dès les premières mesures. Tant pis si un bus me percute dans les jours qui viennent et s'il me faut renoncer à jamais à une grande jubilation ! C'est que tel était mon destin, comme disait l'ami Serge !
À mesure que le concert de Metz approche, je sens monter une certaine tension, fort agréable ! Dernièrement, j'ai vu en rêve toute la playlist (même au repos, ça me travaille !). Une autre fois, j'ai rêvé que j'arrivais au concert sans mon billet. Le Doc était là pour regarder ma défaite et m'encourager :"C'est bon, Cath, tu as encore le temps d'aller récupérer ton billet chez toi et de revenir", me disait - il. Et le plus beau dans l'histoire, c'est qu'il était vêtu d'un costume bleu, d'une cravate assortie et d'une chemise blanche. Je ne sais pas de quelle symbolique cela relève !

Écrit par : Katell | 01/11/2018

Salut Katell (tu peux tout lire, je ne révèlerai rien)

Tu as raison : tiens bon !! (ça fait un peu encouragement "mois sans tabac"…).
Pour ma part, j'ai "parjuré", je suis aller trainer sur le livre d'or du site officiel.
Bon, je n'y vais plus. Ai simplement appris la "présence" d'un titre.

Mais surtout, ce que j'ai appris, suite au commentaire d'une personne est qu'il y avait une erreur d'impression sur le cd2 du "40 ans de chansons". Au lieu d'"Un automne à Tanger", il y a "Pogo sur la deadline". Je n'avais même pas remarqué.

Déjà qu'il y avait un (léger) soucis de calage sur la ré-édition de "Tout corps…).

Bref, je trouve que ça fait beaucoup. Depuis que HFT et entre les mains d'une grosse boite, on le presse comme un citron en nous prenant pour des poires. Faut vraiment qu'on l'aime notre Hubert.

Déjà il y avait eu le coup de "Supplément de mensonge" avec un nombre de chansons différentes pour le second pressage. Du coup, les fans se retrouvaient lésés par rapport à ceux qui achetaient l'album plus tard.

Enfin, voilà, je sais qu'Hubert ne contrôle pas tout. Mais ça fait chier. Et j'avais besoin de le dire. Désolé que ce soit ici, Katell, mais je ne poste pas sur le site officiel (sauf après concert), et j'ai essayé de hurler ma colère dans la rue mais, hormis deux moineaux, tot le monde s'en ai foutu…).

Enfin, pour le coup de l'erreur d'impression de "40 ans…", je me dis, qu'à l'instar de certains timbres, il n'en a que plus de valeur…Mouais…

Allez, courage, plus que quelques jours !!

Salutations numériques !

Écrit par : Seb | 02/11/2018

Citations de Seb :

" Bref, je trouve que ça fait beaucoup. Depuis que HFT et entre les mains d'une grosse boite, - on le presse comme un citron en nous prenant pour des poires. - Faut vraiment qu'on l'aime notre Hubert. "

" Mais surtout, ce que j'ai appris, suite au commentaire d'une personne est qu'il y avait une erreur d'impression sur le cd2 du "40 ans de chansons". Au lieu d'"Un automne à Tanger", il y a "Pogo sur la deadline". # Je n'avais même pas remarqué. #

Déjà qu'il y avait un (léger) soucis de calage sur la ré-édition de "Tout corps…). "

, ha.. les addictions/compulsions et notre système limbique :-;

Écrit par : le Doc. | 02/11/2018

Citation de Katell :

" Une autre fois, j'ai rêvé que j'arrivais au concert sans mon billet. Le Doc était là pour regarder ma défaite et m'encourager :"C'est bon, Cath, tu as encore le temps d'aller récupérer ton billet chez toi et de revenir", me disait - il. Et le plus beau dans l'histoire, c'est qu'il était vêtu d'un costume bleu, d'une cravate assortie et d'une chemise blanche. Je ne sais pas de quelle symbolique cela relève ! "

, mon costume depuis presque 70 ans est invisible Cath. et ma force ou l'intelligence que me prête FRANCINE NICOLAS n'est que la démarche permanente de mes pas que je règle sur les pas de mon rêve, rêve que je maintiens par la force éveillé pour servir mon utopie.

… J'ai involontairement endossé le costume du Docteur Clark Savage, Jr., mon costume est actuellement en réparation suite à un récent sauvetage qui a duré tout de même 5 ans !...

p.s : @ Toine : je ne savais pas que G.Clémenceau était gynécologue ..

Écrit par : le Doc. | 02/11/2018

Rapidement 2 citations pour une personne que j'apprécie ou un doux euphémisme :

1/ « Ce monde en lui-même n’est pas raisonnable, c’est tout ce qu’on peut en dire. Mais ce qui est absurde, c’est la confrontation de cet irrationnel et de ce désir éperdu de clarté dont l’appel résonne au plus profond de l’homme. » Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe.

2/ « Un jour seulement, le “ pourquoi ” s'élève et tout commence dans cette lassitude teintée d'étonnement. » Albert Camus, Le Mythe de Sisyphe.

, je confonds toujours A.Camus et J.P Sartre car je suis effectivement mais profondément un existentialiste !...

, attention à l'errance des littéraires et aux émotions saturées mais toutefois légitimement par le vécu de chacune & chacun !...

p.s :

- je serai sans doute, et pourtant ma " pathologie " est surnommée entre autres " LA FOLIE DU DOUTE ", à minima à METZ, BERCY et DIJON et plus si santé permet et non oblige !...

- je n'ai pas connu SYSPHE [ :-) ] mais je ne pense pas qu'il inscrive " sa démarche " dans une notion puérile de BONHEUR !...

Écrit par : le Doc. | 04/11/2018

, ayant côtoyé - la folie - la seule légitimité à en faire l'éloge est sa propre souffrance !...

p.s : les mots sont le plus souvent générateur de maux !...

Écrit par : le Doc. | 04/11/2018

, ni regrets, ni regrets ..

Écrit par : le Doc. | 04/11/2018

https://blogs.mediapart.fr/acturevue/blog/120110/albert-camus-et-jean-paul-sartre-une-relation-tumultueuse

, toute cette agitation n'est que de l'humain !...

Écrit par : le Doc. | 04/11/2018

Ma folie
Que tu m'accompagnes pour ce concert
Nô comment profite
Je t'aime
Martine

Écrit par : Martine | 05/11/2018

Bah J-2 !

Écrit par : PK | 07/11/2018

Cette fois, c'est aujourd'hui !!!! Je piaffe et m'impatiente au fond des starting - blocks ! Hier une très belle conférence de Françoise Salvan - Renucci à Metz, histoire de se mettre encore plus l'eau à la bouche !

Écrit par : Katell | 08/11/2018

Qui sera là ce soir ?

Écrit par : Katell | 08/11/2018

Le jour est J et l'heure est H!... De grandes pensées pour la patronne du cabaret qui on l'espère doit se régaler d'une surprise totale! On attend ton commentaire! Après la pause des vacances y'a t-il eu des changements par rapport aux 1ères dates de la tournée? Après Nantes, impatient d'être au coeur de Bercy demain!Même si je sais que ça ne sera pas la même effervescence qu'il y a 20ans, le concert n'affiche pas complet, souhaitons que les 12 ou 14 000 personnes présentes vivent ce concert à fond!!! Y'a quelqu'un?????

Écrit par : Ignatius | 08/11/2018

Hey !!
Y a quelqu'un ?
Ben oui, moi aussi je piaffe !!
Tu dis que Bercy n'est pas complet ? C'est ce que je craignais en voyant l'affichage sur les murs de Paname…
Bon, y aura tout de même quelques dingues et paumés qui essayeront de faire monter la sauce malgré l'arthrose (ahah) et (c'est pas faux) la fatigue d'une journée de taf.
Quoiqu'il en soit, 40 ans, ça s'fête non ??

Salutations numériques !!

Écrit par : Seb | 08/11/2018

Oui, il y a quelqu'un. De tout bouleversé encore par le concert d'hier. Punaise, quelle claque ! Ce soir, feu d'artifice assuré; au diable les varices et l'arthrose, on n'aura mieux à faire que de s'occuper de nos vieilles douleurs. De toute façon, elles reviendront demain. Dommage que ce ne soit pas complet. Je ne comprends pas pourquoi. Mais ceux qui seront là sauront manifester leur joie et leur ardeur, j'en suis sûre ! Je vous dis à ce soir, donc. Je vais me préparer, je me mets en route à 16h20 en TGV et il serait souhaitable : 1) que je me lave avant. 2) que je mange un bout. 3) que je fasse une petite sieste pour préparer le terrain aux émotions de ce soir. 4) que je complète mon sac à dos, dans lequel il n'y a pour le moment que le strict minimum, c'est-à-dire mes billets de train, celui pour le concert, et une vague tenue de rechange !

Écrit par : Katell | 09/11/2018

14/10/2018

Supplique pour que demeure la possibilité d'une surprise totale…

, …

Écrit par : le Doc. | 12/11/2018

Écrire un commentaire